.:.Chronique.:.

Pochette

Rasmus, The

Dead Letters

[Universal / AZ::2003]

Qui pourrait croire que The Rasmus a sorti cette année son cinquième album ? La formation venue d’Helsinki semble bien être le dernier groupe à la mode pour les médias importants. Du rock donc, aussi rock que Kyo est indépendant dans sa démarche. On pense d’abord à Eskobar…mais après quelques écoutes on se souvient qu’Eskobar est un bon groupe comparé à The Rasmus.

Que dire de ce disque ? Rien ? Si. « In The Shadows » est le single bien foutu auquel personne n’échappe en ce moment. Un refrain qui rentre dans la tête le matin et qui persiste jusqu’au milieu de l’après midi. Alors rien à dire, bien trouvé ce refrain. Un tube léché et ultra produit qui n’amuse que les jeunes de moins de 14 ans ou les ménagères en mal de rébellion. Mais qu’est ce que ça sent le déjà vu, le pauvre rock sans inspiration, les indigents refrains plein de reverb et de compassion… Beurk, tous les autres titres sont du même acabit. Jamais The Rasmus ne donne l’impression de maîtriser le sujet, mais plutôt de subir leur musique, de subir cet album lourdingue et mou… Pas la peine de continuer, cela serait juste pour le plaisir…

note : 0.5

par dorian, chronique publiée le 09-02-2004

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur
popop : avis du rédacteur
Jeff : avis du rédacteur
Remi DW : avis du rédacteur
Jack : avis du rédacteur

?>