.:.Chronique.:.

Pochette

000

Upon Cycles

[Planet Mu / La Baleine::2004]

|01 3 Points|02 Colour Ballet|03 Root|04 Desper|05 Oments|06 Next Level Of The Tree|07 Take Flight|08 Separation Definition|09 Cofee Shop Philosophy|10 Group Heartbeat|11 Clockwork Will|12 Turn Indefinately|13 Sexy Stickshifter|14 Kichigai Arukedo|15 All Through|16 Sleep Paralysis|

On ne sait pas grand chose de 000 sinon que c’est le pseudo de Nicholas C.Raftis III et que « Upon Cycles » est son premier album. Nous venant de Detroit, 000 a atterri presque naturellement sur Planet Mu tant sa pop technoïde est séduisante. 000 n’est jamais très loin de certaines productions Warp comme Autechre ou Squarepusher mais il a aussi un côté ludique que ne renierait pas les allemands de Mouse On Mars. Les lignes mélodiques utilisées par l’américain sont pour le moins émotives et font beaucoup appel à l’affect. Viennent alors se greffer de nombreux bleeps qui savent ne pas être trop encombrants et remplissant largement ce pour quoi ils sont employés.

000 ne serait donc qu’un clone de plus d’Autechre ? Cela serait pousser le vice un peu loin. On pourra parler, et ce serait sans doute plus juste, d’héritier. Il vrai que certaines ressemblances peuvent s’avérer troublantes mais l’essentiel n’est pourtant pas là. Arrêtons-nous simplement à la qualité mélodique de ce disque. Elles ne sont pas particulièrement complexes, on peut même dire qu’elles sont tout à fait simples mais elles sont pour le moins touchantes. Et c’est sans doute ce qui donne ce côté sympathique à « Upon Cycles » qui reste un bon concentré de pop digitale. Somme toute on ne demande guère plus, désormais, à ce genre musical. Autechre était déjà allé tellement loin qu’il apparaît difficile, voire insurmontable, de faire mieux ou de faire évoluer un tant soit peu la chose. Rien de tout ceci ici. On se contente de cette production gracile qui est loin d’être désagréable et qui vient comme un chatoiement douillet à nos oreilles. Ce n’est sans doute pas très exigeant comme démarche mais rien ne sert de demander la lune quand celle-ci est inaccessible.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 06-02-2004

A voir également :

http://www.planet-mu.com

?>