.:.Chronique.:.

Pochette

Irr.App.(Ext.)

Dust Pincher Appliances

[Crouton / Metamkine::2004]

|01 A Body Rendered Disjecta Membra Through The Application Of Dust Pincher Appliances |02 Antiantedelirationatal Music Box|03 A Distended Particular|04 Subsequent To Dust Pincher Appliances : a)Breath Listing Towards Eternity, b) Bones Rattling Around Oblivion|05 Desist In Ceasing To Cease To Exist|06 Wracking The Carcass For Residue|07 Narcoinvitatorintraphasieschatological Music Box|

Le label Crouton est dans tous ses états. La réédition de ce disque de Irr.App.(Ext.) fait figure de petit événement au sein de cette petite structure. Ce disque était originellement paru en vinyle sur le label Something Weird Records en 1998. Le disque était jusqu’ici introuvable. Cette réimpression présente quelques variantes. Les morceaux sont dans des versions quelques peu différentes et trois titres supplémentaires ont été ajouté par rapport à la version vinyle.

Irr.App.(Ext.) n’est autre que Matt Waldron, musicien, graphiste mais aussi écrivain. On l’a déjà vu collaborer avec Nurse With Wound, Stillupsteypa et Coil. On peu également voir ses travaux graphiques sur le Bananafish Magazine et il est le co-fondateur du Oneiromantic Ambiguity Collective, un groupe artistique qui évolue autour de l’écriture et de performances. Le présent enregistrement a germé dans l’esprit de M.Waldron depuis 1991. Son travail sonore se rapproche souvent de ce que l’on peut entendre habituellement sur des labels comme World Serpent. Une musique profondément sombre qui donne des ambiances presque malsaines. Pour qualifier la musique de Waldron on a souvent parler de dadaïsme. Oui, pourquoi pas. Elle peut effectivement s’en rapprocher tant la structuration de ses compositions peuvent y faire songer. Quoi qu’il en soit M.Waldron a su créer une atmosphère inquiétante et d’une beauté tout à fait abstraite. Nurse With Wound et Coil ne sont jamais très loin finalement dans l’esprit de M.Waldron. Et pour cause. On pourra aisément ranger ce disque entre ces deux groupes.

Les gens de chez Crouton ont donc bien eu raison de faire état de leur enthousiasme. On sera à même de le partager avec eux.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 05-02-2004

A voir également :

http://www.holocenesound.org

http://www.croutonmusic.com

?>