.:.Chronique.:.

Pochette

Electrelane

The Power Out

[Too Pure::2004]

Les 4 filles de Brighton se foutent de savoir chanter juste. Electrelane est un mélange des genres, une musique crée par ces 4 anglaises torturées. Pas possible de leur coller une étiquette tant leur musique part dans tous les sens. Le résultat est parfois agréable, souvent surprenant. L’album s’ouvre avec un titre pop efficace («Gone under sea »), chanté en français, avec un accent aussi charmant qu’approximatif. Une réussite d’entrée de jeu, qui laisse espérer le meilleur.

Mais cela se gâte dès « The Valleys », titre un peu lourdingue, lent et animé de cœurs fatigants. « The Power Out » reprend du poil de la bête au fur et à mesure, avec des morceaux plus rock et plus directs : «Take the bit between your teeth » ou plus dansants : «Only one thing is needed ». Globalement, ce disque est varié, intéressant, mais n’a pas le titre au dessus de la moyenne (le single « On Parade » n’étant pas vraiment révolutionnaire…). On peut aimer Electrelane, mais les adorer est peut être un effet de mode…Mais il est en tout cas sympathique de voir ces jeunes filles s’animer autour d’un rock artistique expérimental.

note : 6

par dorian, chronique publiée le 05-02-2004

A voir également :

http://www.beggars.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur
Noémie : avis du rédacteur
yves : avis du rédacteur
Jeff : avis du rédacteur

?>