.:.Chronique.:.

Pochette

Ill Ease

The Exorcist

[Too Pure::2004]

Ill Ease est en fait le groupe d’une femme. Elizabeth. Après avoir occupé le tabouret de l batterie dans plusieurs groupes indie, elle a décidé de tout faire elle même et de créer son groupe. Un groupe ou elle serait seule, pour plus de liberté et de facilité. Cette New Yorkaise ne se limite pas à la musique, elle est aussi photographe, et a même exposé ses œuvres au Musée d’art moderne de NY. Enfin, c’est une vie bien remplie que semble mener Elizabeth.

Musicalement, Ill Ease est un « groupe » de rock indé, ni plus ni moins. Les chansons de « The Exorcist » ne sont pas easy listening. La plupart sont plutôt formées sur des rythmes tendus et parfois aléatoires. Du moins ils en donnent l’impression. Les mélodies ne sont pas non plus la priorité de la miss qui privilégie sûrement l’intensité de l’enregistrement et la simplicité de composition. Cette musique semble être innée, spontanée. Sans artifices, c’est un album direct et concis qui n’apporte rien de nouveau, mais qui n’en a pas non plus la prétention. Court (1/2 heure) mais intéressant.

note : 5.5

par dorian, chronique publiée le 03-02-2004

A voir également :

http://www.beggars.com

?>