.:.Chronique.:.

Pochette

Cinelux

Pardon my french series Volume 1

[Peter I'm Flying::2003]

Cinelux est un groupe composé de 3 membres issus du collectif Rennais “Magnetic”. Ce trio existe depuis 1999. Cet album est le premier de la série « Pardon My French », concept lancé par le label Peter I’m Flying. Pour chaque sortie, un artiste français : 5 titres originaux et 5 titres remixés par des figures reconnues au niveau mondial.

Les 5 titres de Cinelux sont tous très bons. Chaque membre du trio vient d’un univers musical différent. Leur rencontre est donc pleine de contrastes et d’idées. Ces 5 titres originaux mêlent post rock, rock, electronica à des influences jazzy et purement électroniques. Si les titres ne sont pas faciles d’accès, ils deviennent de vrais bijoux au fur et à mesure des écoutes. « Hydrocephalus Enjoyment » est d’une beauté qui ne frôle jamais le dramatique. Une beauté qui propulse l’auditeur en apesanteur. Cinelux sait créer des instrumentaux forts en émotion, qui ne peuvent être que le fruit d’une indépendance artistique remarquable. Cinelux crée son monde, en faisant abstraction de ce qui l’entoure. Cinelux a produit cinq titres indissociables bien que variés, qui laissent nos oreilles contemplatives.

Les remixs de Tepr, Machinedrum, Jean, Mitchell Akiyama et Tlone sont dans l’ensemble moins intéressants. Bien qu’ils soient tous originaux, et qu’ils proposent différentes visions du travail de Cinelux, on n’arrive pas réellement à se laisser porter par ces titres décomposés, déstructurés. Ils constituent un fond sonore agréable, mais se revelent assez difficiles à écouter attentivement. Le remix de « Hollis » par Tlone est sans doute le plus captivant pour nous. Ces vagues de piano sont entetantes et transmettent une représentation finalement assez proche du groupe français.

Globalement, ce disque est une belle réussite, car les 5 titres de Cinelux donnent envie de voir le trio sur scène, accompagné de leurs visuels vidéo, projetés sur un écran transparent, qui laisse passer les ombres du groupe. Peter I’m Flying ne s’est pas trompé, comme souvent.

note : 8

par dorian, chronique publiée le 02-02-2004

A voir également :

http://www.peterimflying.com

http://www.cinelux.fr.st

?>