.:.Chronique.:.

Pochette

Andrew WK

The wolf

[Island::2003]

|01 Victory Strikes Again|02 Long Live The Party|03 Tear It Up |04 Free Jumps|05 Never Let Down|06 Your Rules |07 The Song |08 Make Sex |09 Totally Stupid|10 Really In Love |11 The End Of Our Lives |12 I Love Music |

Andrew WK vous avez peut-être déjà vu sa tête quelque part, c'est celui qui a toujours une barbe de trois jours (ou plus), un tee-shirt crade, un jean pourri et un grosse montre à quartz digne de Star Trek. Et alors un jour il fait écouter à un producteur les petits délires musicaux qu'il fait avec son ordinateur. Là il décroche un budget pour monter un groupe et il embauche un bassiste, un batteur dégénéré venu d'Obituary et (tant qu'à faire) trois guitaristes. S'ensuit la sortie en 2001 d'"I get wet", recueil de chansons jouissives et survoltées.

Jugez-en par vous-même en jetant un coup d'oeil à la track list ci-dessus; Andrew WK ne va pas chercher bien loin. On se retrouve donc avec des hymnes à la beuverie et à la bonne vie agrémentés de choeurs façon stade de foot et de claviers débiles. Andrew WK chante (pas très bien) par dessus des guitares qui jouent des mélodies qui tâchent avec un son plutôt metal.

Alors oui c'est marrant, mais après? Là oû "I get wet" était une agréable surprise, "The wolf" tourne en rond et le metal neo-épicurien d'Andrew WK trouve rapidement ses limites. En plus les morceaux sont devenus trop long pour un tel style et les mélodies sont moins accrocheuses que sur l'ancien album. Distrayant au début.

note : 5

par dropkick, chronique publiée le 01-02-2004

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur

?>