.:.Chronique.:.

Pochette

Air

10 000 Hz Legend

[Source::2001]

|01 Electronic Performers|02 How Does It Make You Feel?|03 Radio #1|04 The Vagabond|05 Radian|06 Lucky and Unhappy|07 Sex Born Poison|08 People In The City|09 Wonder Milky Bitch|10 Don´t Be Light|11 Caramel Prisoner|

5, 4, 3, 2, 1...Décollage! Dés le premier morceau, grosse montée de plaisir... Nous avons pris place à bord de la navette qui nous emmènera bien plus loin que sur la Lune, ailleurs que dans le précédent voyage, il n´est ici pas que musical...Oserai-je dire qu´il est transcendant? Quelle joie pour les "Airiens" que d´y voir mélées perfection et accécibilité...Des morceaux comme "People In The City" poétisent et modernisent la rengaine "métro, boulot, dodo". "How Does It Make You Feel?" et "The Vagabond",le premier avec son air angélique, le second avec son harmonica paisible et ses coeurs, jouent la carte de la ballade fondante dégoulinante de romantisme. le duo qui n´a jamais aussi bien porté son nom sait aussi créer de dangeureuses ambiances, à la beauté toxique ("Sex Born Poison") ou envoutante comme un tour de magie ("Don´t Be Light"). Ils n´oublient pas non plus de nous faire sourire et remuer le popotin avec le puissant "Radio #1". A la fois poétique et farfelu, tendu et électrique, rebondissant, éclaboussant, on y trouve toujours plus de fraicheur, de douceurs, d´explorations, de dimensions cachées, d´inconnu, d´étincelles, de résonnances sophistiquées, mille détails qui confèrent à cet album un aspect de réussite!

Il ne manquait plus que ca pour galvaniser un public déjà gigantesque et total addict! Un aboutissement donc! Voilà un album qui défile à une allure fulgurante, tel un vaisseau spatial, à travers les moultes galaxies électroniques de Air, et on ne s´en lasse pas!

note : 9

par Juliet, chronique publiée le 30-01-2004

A voir également :

http://www.lecargo.org/html/review/air.html

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur
Splinter : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur
rentboy : avis du rédacteur

?>