.:.Chronique.:.

Pochette

Vue

Down For Whatever

[RCA / BMG::2003]

|01 She's Sweet|02 Don't Be Yourself|03 Some Kids|04 Look Out Traffic|05 Frozen Juice|06 Pretty Shapes|07 Are You Restless?|08 Down For Whatever|09 Do You Ever?|10 Babies Are For Petting|11 Take Two Kisses|12 The Rest|

Depuis que The Strokes ont connu le succès, quasi annoncé, que l’ont connait on a jamais autant vu de groupes ayant la saveur du rock’n’roll, celui qui est sensé n’être que tension, sueur etc… Je dis « sensé » puisque que ces groupes ne sont que des avatars, parfois heureux, souvent gonflants, de ce que l’on peut attendre d’un groupe rock. The Strokes n’avait certes pas inventé l’eau chaude avec son premier opus mais il avait au moins apporté un petit vent de fraîcheur dans un petit monde musicale qui semblait s’être assoupi ou qui reprenait péniblement son souffle. Alors si les membres de The Strokes ne sont le messie que l’on attends tous que penser de Vue qui ne semble que surfer sur cette vague rock post-punk ? Ce groupe de San Francisco en est a son troisième album mais « Down For Whatever » est le premier pour une major, les deux autres ayant été sortis sur Sub Pop (« Vue » -00-, « Find Your Home » -01-). Vue s’inscrit bien dans cette mouvance revival initié, enfin popularisé serait plus juste, par The Strokes. Ils s’y inscrivent tellement bien qu’on a la désagréable impression de n’entendre qu’un clone des new-yorkais.

L’album est, au demeurant, fort sympathique mais on arrive pas à dépasser ce simple stade. On aimerait bien pourtant mais cela paraît presque insurmontable. Serais-je un tantinet exigeant ? Peut-être. Sans doute parce que d’autres auront, dans une précipitation maladroite, la mauvaise idée de porter aux nues ce genre de groupe qui est, je me répète, sympathique mais qui sentirait presque la mauvaise foi ou l’opportunisme de bas étage. Enfin si vous êtes dans une phase de jeunisme rock’n’rollesque ce disque vous conviendra parfaitement car il singe parfaitement les attitudes de The Strokes et consorts. On ne s’ennuiera donc pas à l’écoute de ce disque mais il apparaît douteux que l’on se souvienne d’eux d’ici un à deux ans. C’est peut-être injuste mais ça leur pend au nez.

note : 5.5

par Fabien, chronique publiée le 27-01-2004

A voir également :

http://www.thevue.com

http://www.rcarecords.com


En partenariat avec www.amazon.fr Acheter ce disque en ligne sur Amazon.fr

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Emilie : avis du rédacteur
Splinter : avis du rédacteur

?>