.:.Chronique.:.

Pochette

Day in Day out

Back to basic

[autoproduction::2003]

|01 The fire next time !|02 December rolls around|03 Hand in hand with Billy|04 Marina, Fay, the cat and me|05 Malavita|06 Bikeage (Descendents)|

6 titres pour une démo très intéressante. C’est ce que propose le duo « Day in, day out ». Formé durant l’été 2002 les deux guitaristes acoustiques proposent des morceaux le plus souvent instrumentaux qui laissent place à l’émotion et aux mélodies. Le morceau d’ouverture « The fire next time ! » est une belle introduction à leur univers musical. Les deux guitares jouent énormément sur le coté « ambient » du morceau. Les passages sont bien marqués, ce qui donne un titre varié qui mêle sensualité, émotions et tension. Une tension qui est de plus en plus palpable sur « December rolls around ». Car lorsque les guitares s’agitent, l’intensité monte avec agression. La musique de « Day in, day out » est spontanée et romantique. Elle devient adorable à chaque changement d’intensité. Jusqu’à « Marina, Fay, the cat and me », rien à redire. Car les deux derniers titres semblent ne pas faire partie de cette jolie collection. Ou s’ils en font partie, ils sont rangés dans une autre boite et laissent imaginer que les influences (trop nombreuses) de leurs compositeurs les tiraillent. « Malavita » emprunte donc des rythmes inhabituels alors que le dernier titre (chanté) : « Bikeage » des Descendents fait perdre le fil, et reveille après un joli moment en apesanteur.

note : 8

par dorian, chronique publiée le 25-01-2004

?>