.:.Chronique.:.

Pochette

Rhesus

.meanwhile (at) the party

[Un Dimanche::2003]

|01 Shooting Star|02 Sugar Kid|03 Phoney Love|04 Electricity|05 Your Smile is a commercial food|06 Hello|

Les Grenoblois de Rhesus se sont faits remarquer grâce à leur titre sélectionné sur la compilation “cqfd 2” des Inrocks, « Your smile is a commercial food ». Un titre pop teinté d’electro qui ne représente pas bien le groupe. Car Rhesus est plus rock et n’utilise pas de sonorités électroniques sur le reste de son mini album 6 titres. Dommage, mais la déception est vite oubliée. Car la pop n’aurait pas besoin d’originalité si elle était toujours jouée comme celle des Grenoblois. Influencé aussi bien par Radiohead que Nada Surf, le trio (Laura, Simon, Aurélien) n’a pas besoin de pomper ses idoles pour créer une musique intelligente et passionnée.

« Shooting Star » nous fait mieux découvrir l’univers de Rhesus. La voix d’Aurélien a quelque chose de particulier. Ses intonations font parfois penser à Nada Surf. « Sugar Kid » (apparemment premier single du groupe) n’est pas le meilleur titre, même s’il reste plaisant à écouter. On préfère « Hello » et sa fin chaotique (ainsi que sa reprise "acoustique" cachée…) ou « My Phoney Love » au refrain direct et accrocheur. Voilà. Toutefois le sommet de ce « Meanwhile (at) the party » reste pour moi : « Your smile is a commercial food ». Ce morceau énergique de moins de 3 minutes offre une construction originale, et introduit la magnifique voix de Laura (en solo), qui assume totalement un chant bien posé. On aimerait l’entendre plus, tant elle nous enchante et donne un coup de fouet à cette composition.

Ce 6 titres est si agréable qu’on aimerait voir sortir un album bientôt. Alors, on ne peut que souhaiter bonne continuation à Rhesus.

note : 8

par dorian, chronique publiée le 22-01-2004

A voir également :

http://www.undimanche.fr.st/

http://www.rhesus-web.com/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Juliet : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur
dude : avis du rédacteur
Fabien : avis du rédacteur
Emilie : avis du rédacteur

?>