.:.Chronique.:.

Pochette

Fleurent-Didier, Arnaud

Portrait d'un jeune homme en artiste

[French touche::2004]

|01 Vivre autrement|02 Les poètes ont quitté Paris|03 Rock critique|04 Ce que les gens disent de moi|05 Je voterai pour toi|06 Le XXI ème arrondissement de Paris |07 Emploi du temps|08 Mon disque dort|09 A l'ombre des jeunes filles en pleurs|10 Retrouvailles sans rendez-vous|11 En vieillissant peut-être …|12 Portrait du jeune homme en artiste |

Son impeccable costume trois pièces, et son allure de mannequin égaré au pays de la chanson française pourraient passer pour de la prétention ; son teint hâlé pour du bronzage artificiel ; et ses chansonnettes pour de la mégalomanie. Il n’en est rien. Arnaud Fleurent-Didier a de la classe. Arnaud Fleurent-Didier a cette classe naturelle et sincère. Son album en est la preuve.

Les morceaux se succèdent comme les pages d’un carnet secret, devenu publique. Il y consigne -avec un sens de l’ironie aiguisé- ses angoisses, ses doutes, ses interrogations, ses rêves, ses peines et ses joies... Le regard des autres. Le besoin d’une reconnaissance publique. Les échecs. L’envie. Les envies. De changer de métier. D’une interview dans les Inrocks, et d’une couv’ de Magic. D’ambition. D’une voix parfois hésitante, fragile, il nous livre tout ceci. Tout ceci. Tout est dit. C’est ce qui donne son charme à cet album. Les textes sont habillés d’une jolie musique, une pop arrangée, légère, symphonique, qui donne tout son sens aux textes, toute l’ampleur dont ils ont besoin. On se fait d’Arnaud Fleurent-Didier le portrait d’un jeune homme romantique,le portrait d’un jeune homme en artiste. Avec tout ce que cela implique pour y parvenir. Les transformations, les réflexions sur le monde qui nous entoure

Le portrait du jeune homme en artiste, c’est peut-être ça finalement. Etre artiste, c’est voir le monde, et être vu par le monde. Observer, voir, entendre ce qui nous entoure. Emmagasiner le plus d’émotions. Les vraies. Les dures, comme les bonnes. Vivre et sentir. Et en sortir une œuvre. Une œuvre personnelle, subjective, intéressante, parce qu’elle est le résultat d'un travail intime et profond d’un homme.

note : 7

par noémie, chronique publiée le 20-01-2004

?>