.:.Chronique.:.

Pochette

Harvey, Mick

Australian Rules

[Mute::2003]

Que fait Mick Harvey quand il n’officie pas comme à son habitude au sein des Bad Seeds ? Et bien il sort des disques solos, comme tout le monde. Enfin presque. Il avait marqué son petit monde il y a quelques années en sortant deux albums revisitant les titres les plus connus de Gainsbourg. Enfin ceux de la meilleure période. Ici c’est une œuvre de commande puisqu’il s’agit d’une B.O.. Ce n’est pas la première fois que le bonhomme s’attaque à cet exercice ô combien périlleux. Tout le monde à en mémoire « Ghosts…Of The Civil Dead » fait en collaboration avec…Nick Cave et Blixa Bargeld sur lequel les trois compères s’étaient tirés haut la main. M.Harvey n’a pas fait beaucoup de faux pas dans sa carrière et ce n’est pas avec ce « Australian Rules » que cela arrivera.

« Australian Rules » est la B.O. dans toute sa splendeur. On prends un thème que l’on refait sous différentes formes afin de faire passer la pilule. Et la pilule est plutôt bien passée, je vous remercie. M.Harvey sais parfaitement coller aux ambiances du film et arrive à faire oublier que ce disque n’est rien d’autre qu’une B.O.. Ce genre d’ailleurs a longtemps été sous-estimé et même qualifié de sous genre propres aux railleries et aux sarcasmes de quelques bien-pensants aux idées courtes. Aujourd’hui la B.O. ne fait plus rire personne et est même apprécié par de nombreux amateurs. Tout ça pour dire que ce disque de M.Harvey ne fera peut-être pas date dans l’histoire de ce genre musicale mais il possède un charme et une beauté qu’il serait de mauvaise foi de renier. Une musique faite pour les grands espaces, là où le temps n’a que peu d’importance. M.Harvey n’est jamais pompeux et évite tous les poncifs du genre, enlevant tous les flonflons pouvant rendre pénible tout un disque. La sobriété est donc le maître mot et on ne s’en portera pas plus mal.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 20-01-2004

A voir également :

http://www.mute.com

?>