.:.Chronique.:.

Pochette

Life and Times, The

The flat end of the earth ep

[54 40 or flight::2003]

The Life and Times est un trio américain, tout ce qu’il y a de plus basique : guitare / chant, basse et batterie. Plus des synthés qui habillent le tout. Pour les influences (ou ressemblances), on citera sans hésiter les New Yorkais de Longwave et Cave in (nouvelle génération). La voix est aussi saturée que les guitares sont criardes. Les rythmiques sont déstructurées et les changements couplet refrain transmettent de l ‘émotion. Au niveau de la créativité, bien sur Life and Times n’invente rien, n’innove même pas, mais joue ce qui leur plait. Et le font bien. Les mélodies sont bien présentes, et contrées par des breaks fins qui révèlent une certaine habileté de composition. Sans être un mouton, Life and Times continue le travail d’une centaine de groupes emorock. Ils poussent même la réflexion un peu plus loin par rapport à la construction de leurs morceaux. Pour un premier essai, c’est concluant, et le premier album, si leur musique gagne en originalité, devrait beaucoup nous plaire.

note : 6.5

par dorian, chronique publiée le 18-01-2004

?>