.:.Chronique.:.

Pochette

Semyorka

Delta

[autoproduction::2003]

En jetant un oeil à la biographie envoyée avec le cdR, on peut lire Death In Vegas, Air, Sigur Ros...

Je n’ai toujours pas entendu la moindre ombre de ces influences citées. Le premier titre ressemble d’abord à un vulgaire titre quelconque d’électronique de fête à la saucisse. Mais il faut dire qu’après quelques écoutes, il devient meilleur, même s’il n’a rien de très rock n’roll.

Des sons sortent de partout, le son de la guitare est gênant et je pense que c’est la voix de Magali qui rattrape le tout.

Passons 2 titres plutôt moyens pour parler du 4ème (de loin le meilleur). Car ici Semyorka arrête de faire ce qu’il faut pour passer sur nrj, et développe une face (cachée sur les 3 premiers titres) plus atmosphérique, plus sensible et vraiment plus appréciée par mon oreille. Ce « post death experience » est vraiment jouissif. Des nappes se superposent et se coupent, derrière le chant juste de Magali.

On se croirait au milieu d’une pub Air France.

note : 4

par dorian, chronique publiée le 16-09-2003

p.s. : j'aime les pubs Air France...

?>