.:.Chronique.:.

Pochette

Alkaline Trio

Good Mourning

[Vagrant ::2003]

Voici le cinquième album du groupe de Chicago, toujours mené par le charismatique Matt Skiba, secondé par Daniel Andriano et accompagné d'un batteur, Derek Grant, de moindre importance, avouons-le. Et c'est toujours la même recette, un pop-punk efficace et noir.

Mais c'est bien là cette recette unique qui a fait le succès d'Alkaline Trio. Le groupe enchaine avec facilité et efficacité des titres mélodiques, aux textes bien foutus et portant une marque macabre, typique de la formation. A l'image de la pochette et du livret (rouge/noir, cimetière, crânes...), les morceaux se distinguent du reste des productions du genre et leurs sempiternels prouts et coucheries. Le thème de l'amour est néanmoins présent, mais il est abordé de manière sombre et teinté par la mort ("This could be love", l'excellent "All in black"); exception faite d'"Emma", un peu plus classique.

Finalement, si le pop-punk est un genre qui s'attire bien des détracteurs à cause de son simplisme et de son esprit teenage, Alkaline Trio est un peu à part. La facette noble du genre en quelque sorte; pas très complexe certes, toujours très catchy (le single "We've had enough") mais avec en plus cette noirceure original qui fait la distinction avec les "édulcorés".

note : 7

par dropkick, chronique publiée le 11-01-2004

?>