.:.Chronique.:.

Pochette

Temporary Thing

The Temporary Thing

[Autoproduction::2003]

Quelle surprise de trouver l’album d’un groupe autoproduit de Los Angeles dans sa boite aux lettres, et quelle autre surprise : ce disque de “The Temporary Thing” est plutôt agréable. Du rock, ou de la pop, du rock indé…Comment les définir ? Le groupe joue un rock mélodieux, qui emprunte un peu de tout dans tous les coins. De U2 à Placebo en passant par Bob Dylan et Bruce Springsteen. Tout cela, et oui, pour recracher un album dans lequel les mélodies sont primordiales. Que ce soit accompagné de piano ou de guitare, la voix d’Andrew Gleason est une berceuse. Après une intro pas vraiment intéressante, « Jean Paul Belmondo » ouvre bien, puis s’enchaînent l’excellente balade acoustique « Violet » ou le jouissif « Wake me when it’s Tuesday ». Séparé en deux parties (électrique / acoustique), ce « The Temporary Thing » est une œuvre aboutie, délicatement touchante…

note : 6.5

par dorian, chronique publiée le 30-12-2003

A voir également :

http://www.thetemporarything.com/

?>