.:.Chronique.:.

Pochette

Drive Til Morning

s/t

[Deep Elm::2003]

|01 Palm Trees Sway|02 Orange And Tweed|03 By Scenic Highway|04 The First Day Of Summer|05 The Pipe Bombs Bursting In Air|06 At The Center Of The Universe|07 Minutes Turn To Miles|08 Stompers|09 Like Trees In November|10 Bring The Single Dig Its On|

L’Amérique a bien des qualités mais ses défauts sont encore nombreux. Le cinéma et la musique américaine ont inondé le monde depuis belle lurette et pas forcément pour notre plus grand bien. Capables de sortir les plus beaux artistes, les adulés comme les maudits, et de nous accabler des pires étrons sonores vous donnant la pire des migraines. Francis Garcia a.k.a. Drive Til Morning se situe entre les deux. Pas complètement nul mais loin de susciter l’hystérie collective. En fait ce disque, qui est un recueil de morceaux enregistré entre 1998 et 2002, sent bien l’Amérique profonde, bien enfoncé dans ses bottes, de celle qui ne peut mâcher un chewing-gum sans pouvoir réfléchir en même temps. C’est presque désarmant tellement cet album est gentillet et naïf. Nous ne sommes pas loin des petites chansonnettes post adolescentes. Fini l’acné, passons aux choses sérieuses. Enfin c’est ce que F.Garcia aimerait nous faire croire. Et il faut dire qu’il est à peine énervant avec son accent d’américain typique. C’est presque insupportable. C’est peut-être convaincant de l’autre côté de l’Atlantique, mais de ce côté-ci ça l’est nettement moins. A la limite il n’y aurait que sur « The First Day Of Summer » (quoique avec un tel titre rose bonbon…) qu’il serait convaincant. Normal me direz-vous, il ne chante pas dessus.

Bref vous l’aurez compris, vous ne mourrez pas idiots si vos n’écoutez pas ce disque. De toute façon je n’ai plus quatorze ans. Je ne peux pas, je ne peux plus…

note : 4

par Fabien, chronique publiée le 22-12-2003

A voir également :

http://www.deepelm.com


En partenariat avec www.amazon.fr Acheter ce disque en ligne sur Amazon.fr

?>