.:.Chronique.:.

Pochette

Growing

The Sky's Run Into The Sea

[Kranky::2003]

|01 A Painting|02 Life In D Tepsije|03 Cutting, Opening, Swimming Southern Wrights|04 Pavement Rich In Gold|05 ...|

Growing sort sur Kranky son premier album. Ce trio de Olympia (E.U.) correspond parfaitement au label qui ces dernières années s’est spécialisée dans la sortie de disques post-rock et ambient-rock. Growing surfe donc dans cet univers un peu brumeux, un peu cotonneux et qui se complait dans des ambiances planantes et électrisantes. Nous ne sommes pas très loin du « Dead Man » de Neil Young. Neil Young, toujours et encore. L’homme qui aura marqué sans doute plus que tout autre toute une génération de musiciens. On ne le répètera sans doute jamais assez. Growing développe ainsi une musique un peu hors du temps, lente et minimale, dont la froideur est tout aussi proche des eaux glacés des pays du grand nord.

Un disque qui sent bon l’hiver et qui n’a d’autres prétentions que de rendre son auditeur complètement amorphe ou rêveur c’est selon comment on appréhende la chose. On serait presque tenté de croire que sur les cinq longues plages qui composent cet album le groupe soit pris par une crise de mysticisme aigu tant l’évocation d’une musique vouée aux grands espaces est grande. Cela n’enlève en rien que ce disque reste d’une grande beauté intrinsèque. Les morceaux de Growing finissent par vous envelopper doucement et vous envoûter. Cela reste une beauté froide mais elle ne démérite aucunement et laisse une impression de ressourcement. C’est en cela qu’il faut voir une comparaison avec le « Dead Man » de N.Young. Les sonorités de guitares y sont aussi pour beaucoup. Comment ne pas y songer ? En tout cas cet album fait parti de ces disques qui s’écoutent après des journées tumultueuses. Il fait du bien par où ça passe.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 19-12-2003

A voir également :

http://www.growingsound.com

http://www.kranky.net


En partenariat avec www.amazon.fr Acheter ce disque en ligne sur Amazon.fr

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

dorian : avis du rédacteur

?>