.:.Chronique.:.

Pochette

Lamb

Between darkness and wonder

[Mercury Records::2003]

|01 Darkness|02 Stronger|03 Sugar 5|04 Angelica|05 Till the clouds clear|06 Wonder|07 Sun|08 Learn|09 Please|10 Open up|11 Hearts and flowers|

Lamb fait partie de ces groupes desquels je me dis depuis un moment qu’il faut que j’écoute leur musique. La sortie récente de « Between darkness and wonder » m’en a donné l’occasion. C’est donc avec une curiosité mêlée d’attentes que j’ai placé ce disque dans mon lecteur.

Le début de l’album s’est avéré prometteur, avec deux doux morceaux trip hop, faisant planer des mélopées de cordes sur des rythmes soft électro. « Stronger » est un petit délice du genre. Je trouve « Sugar 5 », avec son côté RnB trop marqué, assez décevant. Mais avec « Angelica », on se retrouve immédiatement dans un univers instrumental cotonneux faisant penser à ce qu’a pu faire Moby sur « Play ». Sur le reste de l’album, la voix à la fois douce et maîtrisée de Louise Rhodes nous entraîne avec douceur au fil de ces chansons qui peuvent faire penser parfois à Cocteau Twins (« Wonder »), ou à Morcheeba.

Dire qu’on se trouve quelque part entre l’obscurité et l’émerveillement est peut être exagéré à mon avis. Mais cet album m’a réellement donné envie de découvrir le reste de la discographie de Lamb.

note : 7

par Claire, chronique publiée le 17-12-2003


En partenariat avec www.amazon.fr Acheter ce disque en ligne sur Amazon.fr

?>