.:.Chronique.:.

Pochette

Envy

A dead sinking story

[Rock action records::2003]

|01 Chain wandering deeply|02 Distress of ignorance|03 Evidence|04 Colors of fetters|05 Unrepairable gentleness|06 Go mad and mark|07 A conviction that speeds|08 Reasons and oblivion|09 A will remains in the ashes|

Envy est un groupe avec lequel on va de surprise en surprise. Tout d'abord, le genre: hardcore en provenance du Japon, ensuite on est étonné de voir un tel groupe si bien distribué (je n'ai eu aucun mal à trouver le CD dans un magasin peu spécialisé), puis on s'étonne de la longueur des morceaux: 8 minutes pour un titre hardcore, c'est peu courant, et enfin, on découvre avec surprise que le chant est en...japonais!

A la première écoute, le chant est assez destabilisant, ainsi que la longueur des morceaux qui rend difficile une écoute attentive. Mais en faisant l'effort, on ne peut être que séduit par l'univers chaotique et enivrant d'Envy. Après tout, un chant en japonais (traduction en anglais dans le livret), pourquoi pas? Même en anglais, les morceaux hardcores sont parfois durs à comprendre. Et la longueur des titres permet de mieux se plonger dans la musique d'Envy, elle rend les compositions quasi-hypnotiques: on sursaute souvent quand les hurlements du chanteur reviennent après 2/3 minutes de break. Alors les breaks à la Envy: une petite guitare accompagnée d'un chant à mi-voix et le tout soutenu par une batterie palpitante. A ce titre, le dernier morceau est incroyable, une grande aventure (12 minutes) émotive et violente qui ne manquera pas de nous laisser sur le cul (carrément) lorsque le silence reviendra.

'A dead sinking story', malgré bien des difficultés à adhérer dans un premier temps, se révèle être une expérience à part entière. Une expérience nouvelle et bouleversante qui place Envy parmis les Grands, novateurs et uniques.

note : 9

par dropkick, chronique publiée le 10-12-2003

.:.Un autre regard.:.

Le quatrième véritable opus de Envy, chef de file de la scène screamo japonaise, faisant suite au déjà très moyen split cd sorti l'année dernière sur le label lyonnais de Waiting For An Angel avec les suisses de Iscariote, est décevant sur de nombreux points.

Dès le premier morceau le ton est donné, une voix reconnaissable entre mille, hurlée a fleur de peau, une batterie déchaînée, intense et des guitares tout en aigu et toutes aussi denses. Les bases du groupe sont la, et c'est presque le problème. Absolument rien n'a changé depuis l'énorme « All the footprint you've ever left and the fear expecting ahead » : le combo se répète et tourne en rond... A noter quand même de nombreuses compos bien plus planantes dans un style auquel le groupe ne nous avait pas habitué mais dans lequel il est loin d'exceller, seules les guitares donnent l'impression d'avoir été vraiment travaillées, les riffs mêlent ainsi mélancolie et rage tout gardant un coté ultra mélodique.

En définitive : un disque grandement attendu qui est loin de tenir toutes ses promesses, mais attendons l'année prochaine et la tournée européenne. Les japonais de Envy sont sur scène dans leur élément, leurs prestations sont connu pour être dantesque et les compositions y prennent une dimension supérieure...

note : 6

par Riket, chronique publiée le 10-12-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

michael : avis du rédacteur
dorian : avis du rédacteur
johan : avis du rédacteur

?>