.:.Chronique.:.

Pochette

At The Close Of Everyday

Zalig zijn de armen van geest

[Gentlemen Records::2003]

Gentlemen Records nous a habitué à de très bons disques. Le Label Suisse sort donc une fois de plus un très bon album d’At The Close of everyday, groupe néerlandais, évoluant dans la sphère du (post) rock dépressif. Quelques notes suffisent pour annoncer la couleur. Les morceaux seront lents, fatigués, déprimés, nostalgiques.

Un excellent titre des Néerlandais est disponible sur la compilation « Pet Series Volume 1 », un titre qui a donc poussé à bien écouter cet album. 12 titres portés par la voix magique, grave et tendre de Minco Eggersman. Les guitares coulent comme de l’eau de source, les batteries sont chuchotées en fond : tout est réuni pour jouer avec vos (nos) émotions. Et la formule marche, car At the close of everyday évite le cliché de la voix de chien battu, ou d’attardé en manque de confiance en soit. Ici les lyrics apparaissent doucement, avec classe. Les titres sont assez courts dans l’ensemble et ce disque de moins de 40 minutes est le meilleur ami de nos (vos) longues soirées d’hiver.

note : 7

par dorian, chronique publiée le 09-12-2003

A voir également :

http://www.gentlemen.ch

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur

?>