.:.Chronique.:.

Pochette

Korda, Chris

The Man Of The Future

[International Deejay Gigolo Records::2003]

|01 This Is Cheese|02 Into The Night|03 Nothing|04 I Like To Watch|05 When It Rains|06 Gridlock|07 Bones|08 May Queen|09 Salt|10 Desire|11 The Man Of The Future|12 Sensitive Data|

Chris Korda est un agitateur public. Il ferait même presque peur à la société bien pensante. Membre actif de la « Church Of Euthanasia », celle-ci, entre autre de prôner l’euthanasie donc, diffuse une défense du cannibalisme, de la sodomie, de l’avortement, du suicide. Bref, cette association soutien mordicus que le monde est surpeuplé et qu’il est nécessaire de faire un petit dégraissage. On leur laissera l’entière responsabilité de leurs propos. Association outrancière, Korda l’est tout autant. Provocateur impénitent il fut souvent arrêté pour ses actions politiques. Il a été même question de lui interdire l’entrée sur le sol hollandais. La Hollande !!! Du coup Korda se retrouve avec ce sobriquet de Marylin Manson de la scène électronique.

Connaissant tout cela du personnage on aurait pu s’attendre à une musique électronique brutale, presque terroriste, à la Alec Empire. Il n’en est rien. C.Korda œuvre dans une house de dance-floor pour gens un peu plus intelligent que la moyenne. Ce n’est sans doute pas mentir que Korda se situe bien au delà de la mêlée. « The Man Of The Future » porte bien son nom au bout du compte. Une musique qui reste bien dans son temps, étant le reflet d’une société occidentale qui n’arrête plus de se regarder le nombril et qui ne pense plus qu’à se divertir. Soit dit en passant je n’ai rien contre le moindre divertissement. Finalement, C.Korda offre-t-il une image décadente de notre société ? La mystique de la décadence c’est encore bon pour tous les paranoïaques en tous genres. La musique de Korda, même si elle est critique dans sa forme, reste suffisamment optimiste pour y déceler une certaine beauté tant mélodique que sonore. On restera sur cet impression que Korda a tout de même un certain talent d’écriture et de mise en forme qui donne un ensemble des plus solides.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 05-12-2003

A voir également :

http://www.gigolo-records.de

?>