.:.Chronique.:.

Pochette

Banhart, Devendra

Oh me oh my the way the day goes by the sun is setting dogs are dreaming lovesongs of the christmas spirit

[Young God Records::2002]

De la voix et une guitare sèche, un enregistreur 4 pistes.

C’est tout ce qu’il a fallut pour réaliser ce disque.

Ce jeune homme de 21 ans, double toujours sa voix, et fait plus vieux que son age. Sa voix est totalement inédite, comprenez qu’elle ne fait penser à personne d’autre. Parfois criarde, parfois énervante, parfois douce...

On ne peut reprocher des écarts de production cette fois ci, car il n’y en a pas. L’album a été produit brut, à la sortie du tascam 4 pistes de Banhart, sans retouches. Et à quoi cela ressemble t-il ? à un folk complètement déjanté. On se dit même que ce mec, qui a tout juste le droit d’aller boire des bières aux Etats-Unis a quelques problèmes.

Mais devant toute cette industrie qui retravaille et reretravaille tous les disques, toutes les notes, qui arrange tout pour rien, ce premier album de Devendra Banhart ne peut etre accueilli que positivement. Et puis certaines mélodies collent bien au cerveau...

note : 6

par dorian, chronique publiée le 16-09-2003

?>