.:.Chronique.:.

Pochette

Themselves

The No Music Of Aiff's... The No Music. Remixed

[Anticon::2003]

|01 Terror Fabulous (Themselves)|02 Hat Set For Butler (Themselves)|03 Mouthful (Matth & controler 7)|04 Good People Check (Hrvatski)|05 Poison Pit (Why?)|06 Livetrap (Hood)|07 Only Child Explosion (Alias)|08 Dr. Moonorgun Please (Grapedope)|09 Darkskydemo (Fog)|10 You Devil You (Odd Nosdam)|11 Out In The Open (The Notwist)|12 Hat In The Wind (Electric Birds)|

L’exercice de l’album de remix peut être vu comme une forme de tribute à un groupe. Une forme de reconnaissance en somme.Aujourd’hui c’est au tour du duo hip-hop Themselves de s’y coller. On suppose que Doseone et Jel, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, on choisit ce qu’il se fait de mieux pour remixer leur titres de l’album « The No-Music ». Tout d’abord on est tout même bien mieux servis que par soi même puisque Themselves reprends deux de ses propres titres. On est par contre surpris de voir dans le choix du groupes des gens comme Hood, Odd Nosdam, Fog, Alias, The Notwist. Choix qui, finalement, se sont révélés judicieux car on se prête facilement au jeu en trouvant à cet un côté quelque peu jouissif qui n’est pas négligeable. C’est donc un bon vent de fraîcheur qui souffle sur ce disque.

Mais on est habitué déjà depuis quelque temps avec ce label qui lâche ses petites perles avec une décontraction déconcertante. C’est beau l’insouciance. Et ils ont bien raison de ne pas être frileux et de ne pas s’enfler la tête pour savoir quelle sera la mode musicale du lendemain. Themselves contribue donc à cette « coolitude » bon enfant qui fait du bien à une industrie musicale qui manque cruellement d’imagination ces derniers temps.

On en profitera pour replonger, si ce n’est déjà fait, dans les deux premiers albums du groupe (« Them » et « The No-Music ») qui sont tout aussi dignes d’intérêt que cette version revue et corrigée de Themselves. Alors pour une fois qu’un album de remix est assez bien réussit on ne va tout de même pas tourner les talons en pensant ne rien y trouver de transcendant. Il faut juste prendre ce disque comme il vient avec tout le peps qu’il dégage. Ca changera de la morosité ambiante.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 29-11-2003

A voir également :

http://www.anticon.com

http://www.southern.com

?>