.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

An Anthology Of Noise & Electronic Music / Second A-Chronology 1936-2003

[Sub Rosa::2003]

Cette compilation est le deuxième volume de la rétrospective des musiques électroniques que le label Sub Rosa tente de réaliser. Vaste projet tant le champ de prospection l’est tout autant. Une revue d’effectif qui s’étale sur tout le siècle dernier mais aussi sur le début du XXIè. Label exigeant, le personnel de Sub Rosa nous propose donc, tout comme dans le premier volume, une sélection d’artistes – compositeurs des plus difficiles, dont certains sont partiellement tombés dans l’oubli aujourd’hui, mais qui, à leur manière, ont apporté leur contribution novatrice aux différentes formes qu’ont prises les musiques électroniques. Heureusement pour nous un livret offre une bio pour chaque artiste intervenant sur cette double compilation. Cela aura le mérite de situer chacun d’entre eux des ces sphères nébuleuses et complexes que sont les musiques synthétiques qui peuvent apparaître comme froide et dépourvu d’âme (pour ceux qui ont encore une vision courte sur la question) mais qui n’est pas dépourvu de vie et qui touchent plus souvent qu’on ne le pense au sensible. On se rend compte alors que l’histoire des musiques électroniques n’est pas aussi jeune qu’il n’y paraît et qu’il faut remonter bien au delà d’un Kraftwerk pour entendre ce genre de sonorités étranges. Ainsi on s’étonne de voir des morceaux de pionniers qui datent des années 30 et qui n’ont, malgré leur ancienneté, pas pris une seule ride. On pourrait facilement les mettre en concurrences avec des artistes signés chez Touch, Milles Plateaux, Staalplaat ou Table Of Element, par exemple.

On notera aussi l’apport essentiel des compositeurs des musiques acousmatiques, tel Luc Ferrari ici, qui ont, pour beaucoup, essuyé les plâtres et donné matière à réflexion pour les générations futures.

Cette compilation est aussi l’occasion de voir que d’autres artistes se sont essayés à l’exercice électronique, tels Sun Ra et Captain Beffheart, alors que ce n’est vraiment pas leur spécialité. On en apprécie d’autant plus l’effort réalisé.

Enfin c’est aussi l’occasion de se rafraîchir la mémoire de nos jeunes vies en écoutant des artistes plus proches de nous (Autechre, Scanner, Kim Cascone) et qui, déjà, sont en passe de devenir des classiques.

Bref, on apprécie l’initiative d’un label qui n’aura de cesse de nous surprendre.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 28-11-2003

A voir également :

http://www.subrosa.net

?>