.:.Chronique.:.

Pochette

Santarromana, Emmanuel

Métropolitain

[Psychent / Wagram::2003]

|01 Métropolitain|02 Opéra|03 Barbès|04 Château Rouge|05 Les Halles|06 Père Lachaise|07 Trocadéro|08 Montmartre|09 Saint Germain des Prés|10 Luxembourg|11 Métropolitain (live version)|

Emmannuel [s]antarromana, ou plutôt Emmanuel S est bien connu des habitués du clubbing parisien, pour ses mixes électro-lounge. Il a mixé les compilations Barbara Bui Café. C’est maintenant en tant que compositeur qu’il nous présente ce nouvel album. Le métro parisien y est prétexte à une balade bigarrée à travers les quartiers cosmopolites de la capitale. Pour chaque station, il dresse une description sonore de l’endroit.

A Opéra, Vivaldi est revisité de façon tout à fait surprenante à la mode électro. A Barbès, Driss Bahhar déclame un poème algérien sur un mix de musique orientale et de trip hop. Aux Halles, le rappeur Mike Ladd nous sert un hip hop sur fond de guitare acoustique. La traversée du Père Lachaise est prétexte à une somptueuse ballade électro-pop.

Mais si l’exercice est difficile, le résultat obtenu est inégal. Le zouk de Château Rouge est loin d’être convaincant. La promenade à Montmartre, si elle commence de façon très réaliste dans les escaliers de la butte, se poursuit par un air jazzy plutôt déplacé. Le jazz évidemment également présent à Saint Germain des Prés n’est pas non plus enthousiasmant.

Mais même s’il est très difficile de s’imprégner de la même façon de tous les titres, ce premier album d’Emmanuel [s]antarromana est à écouter, à la façon d'un exercice de styles.

note : 5.5

par Claire, chronique publiée le 27-11-2003

A voir également :

http://www.pschent.fr/

http://www.wagram.fr/

?>