.:.Chronique.:.

Pochette

Broadcast

Haha sound

[Warp records::2003]

|01 Colour me in|02 Pendulum|03 Before we begin|04 Valerie|05 Man is not a bird|06 Minim|07 Lunch hour pops|08 Black umbrellas|09 Ominous cloud|10 Distorsion|11 Oh how I miss you|12 The little bell|13 Winter now|14 Hawk|

Ce nouvel album de Broadcast est une bonne surprise, à plus d’un titre. D’abord, on ne peut pas dire que le groupe nous assomme de ses compositions, et du coup, ce nouvel opus est fort bien venu. D’autre part, si on retrouve les pop songs acidulées auxquelles le groupe nous avait habitués, où la voix de Trish Keenan est délicieusement exaspérante, cet album va beaucoup plus loin.

Le nom de Warp Records est déjà gage de qualité, même si Broadcast ne l’a pas attendu pour faire de la musique (leur premier album sur ce label était une reprise de leurs singles sortis précédemment). Mais sur cet album, la part électro prend une nouvelle dimension, comme un jeu auquel on serait convié, et auquel on participe avec plaisir. « Colour me in », qui ouvre l’album fait penser à une ritournelle enfantine, sur laquelle on dodeline doucement du chef. « Valerie » nous fait plonger avec tendresse dans l’ambiance des chants de noël, au son des carillons électroniques et des chœurs de Trish Keenan. « Black umbrellas » ressemble à un caprice. « Distorsion », qui porte bien son nom, commence comme une cacophonie, qui d’organise petit à petit tout au long du titre. Je pense que je pourrais poursuivre comme ça sur tous les titres du CD.

Mais que les choses soient claires : amusement ne veut pas dire amateurisme. Les arrangements sont parfaitement maîtrisés, et de l’ensemble se dégage une grande maturité. Cet album pourra donc être apprécié autant pour ses qualités techniques que pour la vivacité de sa musique.

note : 8.5

par Claire, chronique publiée le 24-11-2003

A voir également :

http://www.broadcast.uk.net/


En partenariat avec www.amazon.fr Acheter ce disque en ligne sur Amazon.fr

?>