.:.Chronique.:.

Pochette

Autechre

Draft 7.30

[Warp::2003]

|01 Xylin Room|02 IV VV IV VV VIII|03 6IE.CR|04 Tapr|05 Surripere|06 Theme Of Sudden Roundabout|07 VL AL 5|08 P.:NTIL|09 V-PROC|10 Reniform Puls|

Autechre n’est pas de ces groupes de suiveurs. Bien au contraire il est plutôt de ceux qui ont plutôt ouvert des voies. Il n’y a qu’à voir tous les groupes qui se sont largement inspiré de leurs travaux. Malgré tout Autechre reste sur le haut du pavé reléguant bien souvient ses clones loin derrière. Autechre est-il un groupe majeur ? Oui, sûrement. Comment pourrait-il en être autrement ? Avec des albums qui ont largement marqué les esprits et donné quelques sueurs froides à l’intelligentsia électronique comme « Incunabula » et « Tri Repetae » Autechre serait presque devenu intouchable. Après avoir accouché de ces quelques classiques le groupe aurait aisément pu se reposer sur ses lauriers. Cela n’a heureusement jamais été le cas, prenant à chaque fois ses fans, même les plus durs, à rebrousse poil.

« Draft 7.30 » ne fera donc pas exception à la règle. Ce disque n’a certes pas la splendeur de ses glorieux prédécesseurs mais il aura au moins ce mérite de ne pas décevoir. Autechre explore toujours avec bonheur la techno minimale. Au fur et à mesure que les membres du groupe vieillissent on a presque l’impression que leurs albums se font de plus en plus sombres, de plus en plus inquiétant. Mais en tout cas c’est toujours avec la même ligne directrice qu’Autechre s’est employé à produire « Draft 7.30 ». Un ligne mélodique à la limite de la structuration et sans cesse brisée par des coupes sonores sèches et abruptes. Encore une fois Autechre ne nous accorde aucun répit et sort un disque complexe qui laisseraient penser que les membres du groupe sont quand même de sérieux tordus. Mais bon cela on s’en doutait déjà depuis quelques temps. Malgré tout on regrettera le manque de renouvellement et même qu’Autechre devienne de moins en moins accessible. On sent moins de génie dans cet album que dans « Incunabula » et « Tri Repetae », mais il s’inscrit bien dans la ligne directe d’un album comme « Confield ». Autechre ne sera pas un groupe de musique électronique consensuel comme peut l’être Moby. Et même pour un Autechre qui manque un petit peu de génie on reste quand même prêt à prendre alors qu’un Moby sans génie…

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 20-11-2003

A voir également :

http://www.warprecords.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

noémie : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur

?>