.:.Chronique.:.

Pochette

Village Of Savoonga

14-09-01

[Hausmusik/Kollaps::2003]

|01 (in search for) The White Room|02 My Mind Your Mind|03 Snails|04 Gravity|05 A Fair Share|06 This Is Not Your Home|07 Can't Escape|

Ils sont rares les albums qui vous mette une telle claque dès la première écoute. Cet album de Village Of Savoonga en fait parti. De toute façon cette formation n’est pas composé d’inconnus, loin de là. On y retrouve Markus Acher (The Notwist, Tied & Tickled Trio, Lali Puna), Micha Acher (The Notwist, Tied & Tickled Trio, Mrs John Soda), Christoph Brandner (Lali Puna, Pelzig, Tied & Tickled Trio, Console), Christoph Merk (du label Kollaps) et Wolfgang Petters (Hausmusik, Fred Is Dead). Rien que du beau monde. Encore un groupe à mettre dans la nébuleuse de The Notwist. Cependant la surprise est de taille, même si le groupe n’en est pas à son premier essai, puisque V.O.S. est très loin d’être un groupe à dominante électronique. C’est tout le contraire d’ailleurs puisqu’on entre dans une sorte de furie électrique qui n’est pas sans rappeler les premiers faits d’armes de The Notwist. Mais là où The Notwist passait pour un groupe relativement médiocre, V.O.S dégage une intensité forte.

Enregistré en live lors du Hausmusik Festival cet album présente le groupe comme étant sous tension permanente pendant les quelques 40 minutes que dure le disque. Ce groupe casse finalement un peu l’image de The Notwist et de ces multiples incarnations qui avec leurs électro-pop gracile et précieuse nous avait habitué à une certaine retenue. Ici il n’est donc pas question d’une quelconque retenue. Cela aurait pu être d’une cacophonie exécrable mais force est de constater que V.O.S. sait allier une ligne mélodique à une brutalité électrique. Difficile d’en douter vu le pedigree des membres du groupe. On ne saura alors que trop recommander les morceaux « My Mind Your Mind » et « This Is Not Your Home » qui reflètent assez bien la ligne directrice de ce concert. Après ce tourbillon sonique, qui n’est pas sans rappeler quelque part le maelström des Swans, une seule envie vous angoisse : celle de pouvoir y retourner au plus vite.

note : 8.5

par Fabien, chronique publiée le 17-11-2003

A voir également :

http://www.hausmusik.com

http://www.kollaps-records.de

?>