.:.Chronique.:.

Pochette

Plastikman

Closer

[Novamute::2003]

Richie Hawtin est le détraqué qui se cache derrière le pseudo Plastikman. Il publie cette année cet album, « Closer », qui est le témoin parfait d’une conception personnelle de l’artiste. Sans aller vers les autres, il préfère laisser l auditeur pénétrer dans son intérieur, lieu de toutes les angoisses et de toutes les craintes. Cet album est syncopé, plus noir que noir et inaccessible. Mais, l'atmosphère est incroyable. Toujours sous pression, cette musique minimale est difficile à décrire. Comment évoquer ces minutes de silences, de bruits, de montées de volume inquiétantes, effrayantes. Le premier single « Disconnect » est sûrement le moment le plus abordable de l’album, car il existe un soupçon de mélodie dans ce titre. Le reste est à découvrir, à défricher et à comprendre. Pas facile, mais si cela en valait vraiment la peine ?

note : 7

par dorian, chronique publiée le 11-11-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur

?>