.:.Chronique.:.

Pochette

Sequoyah Tiger

Parabolabandit

[Morr Music::2017]

|01 Another World Around Me|02 Punta Otok|03 Where Am I ?|04 Kill the Robber|05 Sissi|06 A Place Where People Disappear|07 Cassius|08 Lemur Catta|09 Brother/Brother (feat.Black Fanfare)|10 Brilliant One|

Il faut le reconnaître. Noah Lennox aka Panda Bear aura pesé ces dernières années sur les nouvelles générations. A l'écoute de ce premier album de Sequoyah Tiger, derrière qui se cache Leila Gharib, il ne fait pas trop de doute que la jeune italienne s'est un peu penché sur le cas de l'exilé portugais. On y retrouve peu ou prou tous les ingrédients de pop psychédélique qui ont fait sa spécificité. Une pop détachée, irréelle, semblant ne jamais poser les pieds par terre. Faisant tout toute seule de son home sweet home, Leila Gharib peut bien revendiquer la paternité spirituelle de l'Animal Collective. Cela n'a rien de honteux et l'assumer c'est tout aussi bien. Parce que, dans le fond, Parabolabandit est un disque bien conçu, recelant des très bon morceaux qui finissent par vous trotter dans la tête. Avec légèreté et une certaine candeur, celle qui se fait appeler Sequoyah Tiger a réussi à séduire sans trop de difficultés. En effet, Parabolabandit est rempli de perles électro-pop-psyché qui font mouches quasiment à chaque fois. On ne sait trop si Leila Gharib est une perfectionniste mais elle a compris que la conception d'un album ne se fait pas dans un entre deux. De fait, ce disque est des plus homogènes et ne connait pas réellement de temps faible ou de période de remplissage. Morr Music a encore eu le nez creux et ce pour notre plus grand bonheur. D'un autre côté ce disque agacera surement ceux qui ont une aversion particulière avec Animal Collective et leurs différents side-projects. Il faut leur éviter l'écoute de Parabolabandit sauf si vous voulez qu'ils s'étranglent d'indignation. Pourtant, il n'y a vraiment pas de quoi. Sequoyah Tiger joue une carte qui n'a rien de honteuse et elle le fait avec l'intuition de ceux qui savent qu'ils sont dans le vrai. Certes, Parabolabandit n'est pas un choc à proprement parler mais c'est un disque qui peut facilement répondre aux attentes. De bonnes chansons, une production intelligente, une solidité à toute épreuve, Parabolabandit a tout ce qu'il faut pour passer un moment plus qu'agréable et qu'on ne saurait oublier de sitôt.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 07-12-2017

A voir également :

https://www.facebook.com/sequoyahtiger/

?>