.:.Chronique.:.

Pochette

Padna

Alku Toinen

[Aagoo / Rev.Laboratories::2015]

|01 Horse (As Sung by Fae Jur)|02 Wolhee|03 Praire Pine|04 River Divination / Murmuring Parting|05 Threatening Weather|06 Pinao|07 China|

En dehors de son métier de professeur d'anglais, Nat Hawks se fait connaître sous le nom de Padna. Et c'est dans un registre pour le moins expérimental qu'il évolue. Alku Toinen n'est pas sa première réalisation mais elle donne un bon échantillon de ses capacités. Celles-ci donnent lieu à une sorte de laboratoire sonore où le sensible rime avec le contemplatif. Sur ce disque, Padna tente de défier le temps et l'espace en l'apprivoisant et en le tordant à sa volonté. Dans une tonalité qui tend vers l'onirique, Alku Toinen est un peu comme ce calme qui survient après la tempête. On imagine dès lors des paysages désolés et meurtris mais qui contiennent encore un souffle de vie. C'est ce souffle qui est ici mis en avant. Padna développe une musique curieuse faite d'élans nostalgiques et post apocalyptique qui se meut dans une émotivité de tous les instants. C'est beau comme un monde qui s'écroule au ralenti et on se dit qu'au moment où l'on écrit ces lignes, soit deux ans après la sortie de ce disque, que cela va assez bien avec l'esprit dépressif du moment. En écoutant Alku Toinen on pense quelque peu au Fogdance, My Moth Kingdom de Worrytrain qui était parfaitement dans ce créneau. Entre expérimentation diverses et un slowcore brumeux, Padna réussit son petit effet même si aurait pu s'attendre à une musique un peu plus audacieuse. Ici, Nat Hawks soigne l'esthétisme de sa musique, ce qui n'a rien de répréhensible en soi mais qui, parfois, limite les possibilités. Alku Toinen reste un album délectable mais, sans doute, sans trop de surprises.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 13-11-2017

A voir également :

https://revlabrecords.bandcamp.com/album/alku-toinen

?>