.:.Chronique.:.

Pochette

Arovane + Porya Hatami

Organism

[Karlrecords::2017]

|01 Lifecycle|02 (Rhizome)|03 Corm|04 (rHizome)|05 Specreature|06 (rhIzome)|07 Tuber|08 (rhiZome)|09 Reproduction|10 (rhizOme)|11 Becoming|12 (rhizoMe)|13 S_Worm|14 (rhizomE)|15 Bract|16 Micro Organism|17 Macro Organism|18 Mutation|19 Phylum|

Il y a des personnes qui aiment bien travailler ensemble. Si des collaborations musicales restent uniques, ce n'est le cas de celle qui lie Arovane aka Uwe Zahn et Porya Hatami. Le premier étant l'un des maîtres de la musique électronique cérébrale allemande de ces vingt dernières années s'est plutôt bien entendu avec l'un des représentants de l'Iran œuvrant dans la même veine. Au point que Organism est tout de même le quatrième effort des deux hommes et le premier pour le label Karlrecords. Dix neufs morceaux ont été concoctés et mettent en lumière les nombreuses possibilités que Zahn et Hatami sont en mesure de maîtriser. Personne n'est pour autant surpris de voir le duo évoluer dans une veine assez expérimentale et contemplative. Lenteur, nappe et brume sonore, mise en exergue de drones et de détails électronique, Organism se révèle être un album assez varié qui n'est pas forcément dans l'image d'une musique sereine mais pour autant écrasante ou angoissante. Zahn et Hatami fonctionnent comme des têtes chercheuses, déformant le réel pour mieux le recréer. L'abstraction joue à plein ici mais le but est bien de donner à chacun des morceaux un corps organique et de lui donner une vie propre. C'est donc bien une représentation du vivant que Arovane et Porya Hatami nous propose avec ces ensembles plus ou moins longs, plus ou moins tortueux, plus ou moins complexes. Cela peut donner l'impression d'un disque inégal mais ce n'est pas vraiment ce qui est recherché. Comme tout ce qui est vivant et du point de vue d'un observateur avisé il apparaît normal que la matière organique soit représentée dans toute sa diversité ou, du moins, on tente le faire. C'est d'un point de vue quasi chirurgical dont sont partis Zahn et Hatami et le résultat est assez probant. Organism est un bon disque qui mèle l'expérimental à l'ambient en passant par le field recording et la musique concrète. Il fallait bien cela.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 06-06-2017

A voir également :

https://arovane.bandcamp.com/

http://noise.poryahatami.com/

?>