.:.Chronique.:.

Pochette

Cut Worms

Lumbar Fist

[Opa Loka Records::2016]

|01 Tangent Folio|02 Stone Ether|03 Halo Ginseng|04 Seance Drop|05 Crabby Plasma|06 Drum Sloth|07 Slow Binging|

Depuis 1993, Richard Van Kruysdijk s'illustre dans diverses formations comme Phallus Dei, Daisy Bell, Sonar Lodge ou Strange Attractor. Pour autant, il n'oublie pas ses projets les plus personnels comme ce disque sorti sous le pseudo de Cut Worms (parce que bon, il faut avouer que si on n'est pas hollandais c'est un peu difficile de retenir le nom de Van Kruysdijk) qui est comme le prolongement de ce qu'il a pu faire ailleurs. Parce que oui Richard Van Kruysdijk est un adepte des musiques ambiant et dark où les longues boucles font flores mais sans tomber dans la routine quotidienne que le genre a tendance à imposer. Avec Cut Worms on explore une musique aussi tonale que spectrale et qui tend à créer une harmonie singulière. Celle-ci ne semble pas pouvoir être perturbée par le moindre petit parasite même si Van Kruysdijk s'emploie à ne jamais créer une musique trop monolithique. Chaque sonorité fait corps et on ne saurait les dissocier sans briser cette même harmonie. Ainsi, Cut Worms fait évoluer ses compositions, les fait vivre, les construits petit à petit afin de créer une ambiance introspective du plus bel effet. Lumbar Fist n'est pas non plus une incarnation du tout électronique. Si la fonction laptop marche à plein régime l'emploi d'instrument comme la guitare électrique apporte un supplément d'âme non négligeable. D'ailleurs, Richard Van Kruysdijk avoue être influencé par des personnages comme Glenn Branca, Oren Ambarchi ou Jim O'Rourke. Cela replace tout de suite les choses et on se trouve moins étonné par la performance du hollandais mais cela ne la rend pas moins intéressante. Bien au contraire, Lumbar Fist est un album solide et parfaitement construit. On plonge avec lui dans un espace en clair obscur, vaste et parfois oppressant. Si ce disque peut paraître, par certains aspects, anxiogène il n'en demeure pas moins d'une beauté fascinante. Clairement, on s'adresse ici aux oiseaux de nuit, à ceux qui ont une âme solitaire et qui savent voyager autrement qu'entourés d'une horde de bipèdes abrutis et consommateurs de toutes les saloperies existantes. Lumbar Fist est comme un havre de paix et il faut en profiter.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 08-11-2016

A voir également :

http://www.richardvankruysdijk.com/

?>