.:.Chronique.:.

Pochette

Perrine en Morceaux

Rien

[Lentonia Records::2016]

|01 Arbitrary Songs|02 Anguish|03 Je est un chien|04 If I Were About to Lie|05 Private Property|06 Une oreille gauche|07 Chop Chop|08 Parce que tout l'monde sait|09 Contingent Continuity|10 Tu vois c'que j'veux dire ?|11 48 h avant la Révolution|12 Rien|

A t-elle fait exprès  ? On ne saura vous le dire pour le moment mais Perrine Bailleux a bien choisi un pseudo en trompe l'œil. Parce que, oui, il ne faut pas se tromper. Perrine en Morceaux n'évoque aucunement une chanteuse tendance guimauve et à la poésie douteuse qui chante l'amour comme on écrit un roman Harlequin, c'est à dire à la truelle. Non, quand on écoute Perrine en Morceaux on se dit assez vite que ce nom ne veut pas dire «  Perrine en chanson  » mais évoque bien une image où l'artiste part d'une déconstruction pour reconstruire autre chose. En ce sens, les chansons de Perrine Bailleux n'ont rien à voir avec la variétoche de supermarché où les poètes congelés font flores. Non, la jeune femme se caractérise elle même comme une artisante armée de chansons qui ont «  plus ou moins de pièces à assembler  » et qui sont «  à l'usage de tous  ». Enfin, à l'usage de tous, pas sur. Rien n'est pas le genre d'album qui est fait pour le tout venant. Quelque part entre Nico et Julia Lanoë (Sexy Sushi, Mansfield.TYA), Perrine en Morceaux déploie une musique singulière, électronique, artisanale, solennelle mais aussi plein de candeur et de poésie solaire. Cette pop expérimentale se construit autour de presque rien, quelques instruments (un Casio SK1 et un mbira ou autrement dit un piano à pouce) et la voix de Perrine, ce disque déclame ses influences allant de la musique industrielle au Krautrock en passant par la polyrythmie africaine à la Konono N°1. Un mélange qui peut paraître curieux mais qui, à l'écoute de Rien, trouve toute sa cohérence. Rien, c'est comme sous une mise sous tension, un battement du cœur avec ses soubresauts, ses différentes cadences, ses émotions. Pour autant, ce n'est pas la fragilité qui ressort de ce disque mais bien une force rayonnante. Sur Rien, on entend une Perrine en Morceaux sûre de son fait, scandant plus que chantant ses chansons, comme une pasionaria. Perrine en Morceaux c'est comme une aventure prise à bras le corps et qui avance avec les moyens du bord. Une aventure totale et pour le moins passionnante. Disque iconoclaste, Rien est assurément l'une des plus grosses claques de ces dernières semaines. Dégageant une émotion forte, cet album bouscule clairement les habitudes et c'est ce qui fait sans doute le plus de bien.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 19-04-2016

A voir également :

http://www.perrinenmorceaux.com/

?>