.:.Chronique.:.

Pochette

Kyoka

IS (Is Superpowered)

[Raster Noton::2014]

|01 Intl-A_Bln|02 Flashback|03 Lined Up|04 Rot Neu|05 Rollin' & Tumblin'|06 New Energy Shuffle|07 Toy Planets|08 Moonboots|09 Re-Pulsion|10 Meander|11 Piezo Version Vision|12 Mind the Gap|

La première chose que l'on a à l'esprit quand on parle de Raster-Noton c'est d'avoir affaire à une musique électronique forcément exigeante et expérimentale. A force de s'être forgé une image, Raster-Noton a aussi généré des idées préconçues sur ce qu'il doit être. Ce fut aussi le cas, avant eux, de labels comme Warp ou 4AD qui ont largement diffusé une esthétique sonore et artistique avant de prendre un nouveau virage. Nous n'en sommes peut-être pas encore là avec le label allemand mais rien ne leur interdisait de signer une artiste comme Kyoka. En effet, la japonaise est plus dans un esprit club que dans une forme plus intellectualisante et élitiste de la musique électronique. En un sens, on se rapproche plus de ce que pouvaient sortir justement des labels comme Warp ou Mille Plateaux il y a quelques années de cela. Il n'est pourtant pas question de réhabiliter quoi que ce soit ou de faire preuve d'un esprit nostalgique mais force est de constater de Kyoka Kondo (de son vrai nom) aurait largement pu se faire une place au soleil pendant les années 90 et le début du siècle suivant. IS (Is Superpowered) montre justement que son auteur est bien plus éclectique et que la jeune femme sait parfaitement manier la matière électronique. Usant également de sa voix pour donner une coloration plus subtile et ouverte à sa musique, Kyoka Kondo joue avec les rythmes, les boucles, les séquences pour arriver à des morceaux dont la dynamique qui va au-delà de la simple impression robotique. New Energy Shuffle, par exemple, arrive en contraste par rapport à Rollin' & Tumblin' tout en se complétant montrant ainsi que la ligne directrice suivie par Kyoka est certainement plus sinueuse qu'il n'y paraît. Disque aussi sensible et occupant l'espace de manière quasi virale, la japonaise nous fait une démonstration de ce que doit être l'IDM et le glitch. Une démonstration séduisante et qui ne donne aucun signe de lassitude. Ce troisième album de la jeune femme, réactif, véritablement soigné et dansant, est aussi la preuve que Raster-Noton ne reste pas dans le même carcan et que le label est prêt à s'ouvrir à de nouvelles expériences synthétiques. A écouter sans modération.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 27-11-2015

A voir également :

http://www.raster-noton.net/

?>