.:.Chronique.:.

Pochette

Stal

Young Hearts

[Sony Music::2015]

|01 Hands Open|02 Burning Desire|03 Gone|04 Close Your Eyes and Jump|05 Young Hearts|06 Down to the End|07 The City, Our Souls|08 Where to Go|09 Supernova|10 Strangers|11 Great Lakes Shipwrecks|

Avoir participé à M83 dans sa formation live cela ouvre manifestement des portes. Il n'y a rien de sarcastique là dedans mais Pierre-Marie Maulini a eu une opportunité et il l'a saisi. Avec sa première formation, A Red Season Shade, il fera également les premières parties de Kings of Leon et Midnight Juggernauts. Ces derniers, d'ailleurs, ne sont sans doute pas étranger dans la transformation de Pierre-Marie Maulini qui, une fois l'expérience internationale de la scène finie, s'est mis en phase avec un nouveau projet, plus personnel et plus électronique. Il n'est pas question de dire que Stal est la copie conforme de Midnight Juggernauts mais il y a une certaine parenté qu'on ne peut pas négliger. En fait, Young Hearts est bien un album dans l'air du temps, la synthèse entre le pop-rock et une électro futuriste et aérienne. C'est parfois un peu naïf mais c'est aussi le fruit d'une expérience assez longue à emprunter divers chemins. Disque parfaitement accessible mais pas complètement cadré dans un format trop pop, Stal se garde une marge de manœuvre pour donner un peu plus d'ampleur à sa musique. En fait, quand on s'attarde vraiment sur ce disque, outre le morceau à fort potentiel tubesque qu'est Gone, on assiste à l'éclosion d'un artiste qui cherche le compromis entre une musique clairement populaire et une autre qui tente de prendre de l'altitude. Young Hearts y parvient partiellement sans être vraiment à côté de la plaque. En fait, c'est plus un morceau comme Down to the End qui donne toute la mesure des capacités de Stal. Il y a tout dans ce morceau. De l'audace, de la grandeur, de l'amplitude. Les autres titres semblent alors graviter autour de celui-ci en essayant de rester dans son sillage. Clairement, Stal est une formation (parce que Pierre-Marie Maulini n'est pas seul dans l'aventure) qui a de l'ambition et qui se donne les moyens pour arriver à son but. Pour autant, il serait important de ne pas s'enflammer. Pour l'instant, Stal fait de bons débuts avec Young Hearts qui contient des morceaux plus que mémorables. Mais tout cela demande quand même confirmation.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 03-11-2015

A voir également :

http://www.stalofficial.com/

?>