.:.Chronique.:.

Pochette

Stearica

Fertile

[Monotreme::2015]

|01 Delta|02 Halite|03 Bes|04 Geber|05 Nur|06 Tigris|07 Siqlum|08 Amreeka|09 Shah Mat|

Il y a des groupes comme ça qui ne sont pas pressés de sortir disques. Stearica, qui passe aussi beaucoup de temps sur scène, il faut dire ce qui est, se donne le temps pour sortir ses productions. Fondé en 1997, Stearica a mis dix ans à sortir son premier album et on a attendu huit ans supplémentaire pour celui-ci. Certes, entre temps, il y a eu une collaboration avec Acid Mother Temple mais en presque vingt ans d'existence, les italiens ont peu publié. Et même, pour vous dire que le groupe n'est pas vraiment rapide, Fertile a pris son origine en 2011 pendant que le groupe jouait au Primavera alors que le monde était tourné vers le Printemps Arabe. Un Printemps Arabe qui ne pouvait qu'inspirer mais de quelle manière ? Il n'est pas toujours aisé de traiter d'un événement historique d'une telle ampleur en trouvant le ton juste. Mais le propos de Stearica est-il de parler du Printemps Arabe ou de s'en inspirer pour nourrir leur musique ? Là est toute la question. Surtout quand un groupe comme Stearica est principalement une formation instrumentale et math-rock de surcroît. Les italiens ont alors opté pour une musique forte, enlevée, puissante. Il ne faudra pas chercher dans Fertile la moindre trace d'intimité ou d'intériorité. Il n'y en a pas. Souvent dans l'urgence, Fertile n'est un disque larmoyant ou tirant trop souvent sur la corde sensible. Bien au contraire, c'est un album combatif, résolument vivant et qui n'est pas dans le sensationnalisme ou la guimauve. On laisse volontiers cela à tous les démagos de la terre, ces professionnels de l'humanitaire qui pleurent la misère du monde en sirotant du champagne. Non, Fertile est incisif et est comme le souffle de la vie, celui qui sait qu'il faut aller vite, pour la survie, pour surmonter un danger permanent. En somme Stearica ne prend pas de gants mais n'est pas dans la précipitation non plus. Ce disque a été suffisamment pensé pour qu'il ne soit pas à côté de la plaque. Fertile est bien de cette veine des albums à poigne et inspiré. Fertile musicalement autant que le souffle qu'il souhaite insuffler. Magistral.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 03-11-2015

A voir également :

http://www.stearica.net/

?>