.:.Chronique.:.

Pochette

World, The

The World

[Kythibong::2015]

|01 When Lovers Love|02 Drugs|03 Highlights|04 The Club|05 City Life|06 Alone On Top|07 An Achievement|08 The Better|

Il est étonnant à quel point certains groupes peuvent vous faire remonter de lointains souvenirs à la surface. C'est le cas de The World qui avec sa musique estampillé 80's et pop culture nous renvoie des images qui, quand on les a vécu dans sa prime jeunesse, ne peuvent être qu'attendrissantes. Formé par André Pasquet (Agamemnonz, Syntax Error), Jean-François Riffaud (Syntax Error) et Nicolas Cueille (Seal of Quality, Room 204), The World s'est clairement nourri d'une certaine idée des années 80, la plus décontractée et ensoleillée, celle qui peut faire penser à des série TV comme Magnum ou Miami Vice, les films de la grande époque d'Eddy Murphy, l'insouciance californienne, skate et patins à roulettes. Evidemment, les souvenirs affluent et on a l'impression de retomber dans une enfance désormais un peu lointaine. Pour autant, au-delà de ces réminiscences émouvantes, est-ce que ce premier album de The World vaut vraiment le coup et est pertinent ? Si The World regarde sciemment dans le rétroviseur on ne peut pas nier qu'ils le font dans un bon état d'esprit et que le but, ici, est bien de se faire plaisir tout en ne faisant pas n'importe quoi. Et il faut le dire, ce disque est assez étonnant, frais et jamais de mauvais goût. Parce que cela aurait pu être aussi ça. Une mauvaise interprétation des 80's et se retrouver à faire du Toto ou du Spandau Ballet. Le chiant du chiant. Heureusement, The World sa garde bien de se la jouer trop facile et ne nous transmet ce qu'il y avait pu avoir de meilleur dans le rock fm. C'est dire la performance. Il serait dès lors assez désobligeant de voir tout cela comme une vaste blague bien que le groupe ne se prenne pas vraiment au sérieux non plus. Alors quoi ? Cet album est juste une saine plongée dans les 80's bubblegum, une aventure jouissive qui n'a d'autre prétention que de faire du bien avec des morceaux séduisants, funs et dansants. Donc, pas de quoi crier au scandale ou au réchauffé. Ce serait passer à côté de l'essentiel.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 30-10-2015

A voir également :

http://thetheworld.bandcamp.com/

?>