.:.Chronique.:.

Pochette

Maps + Diagrams

Free Time

[Pause 009::2003]

Tim Martin n’est pas le frère de Chris, mais il est Maps and Diagrams à lui tout seul. Il n’espère pas passer à la radio et fait plutôt dans ce que l’on peut appeler la musique expérimentale (électronique). Né en 72, il passe son enfance à écouter Kraftwerk et du punk vers Nottingham. Il commence à toucher des claviers dans les 90’s pour ne plus jamais sans séparer. Sa musique puise des influences dans toutes les formes d’electro, pour arriver à un résultat à la fois expérimental et mélodique. De nombreuses boucles sont répétées, et des sons sont collés par dessus. Comme des recettes de cuisine, il teste, expérimente pour trouver la meilleure solution, et le meilleur résultat.

Si certaines pistes donnent du plaisir, d’autres ne font qu’être présentes, sans être touchantes. Tout cela part de tous les cotés et l’inégalité de cet album est regrettable. Car si « Transparencies on film » et « ideol » sont parfaitement réussites, la plupart des autres titres pêchent par leur manque de personnalité et de caractère.

Un album sympathique, qui passe facilement en fond sonore pendant une après midi de travail ou de relaxation..

note : 4

par dorian, chronique publiée le 16-09-2003

?>