.:.Chronique.:.

Pochette

Funkstörung

Funkstörung

[Monkeytown Records::2015]

|01 Fall into You (feat. Audego)|02 Laid Out (feat. Anothr)|03 IATC|04 So Simple (feat. Jamie Lidell)|05 HPE|06 Drown in Time (feat. Anothr)|07 CHNNL|08 Killers (feat. Tappikk Sweezee)|09 SLO|10 Who Is Who ? (Feat.Adi)|11 All the Things (feat.Anothr)|12 I Love Him So (feat. Jay-Jay Johanson)|13 KRKTR|14 The Other Way Round (feat. Anothr)|

On ne peut pas dire qu'en terme de discographie le duo Funkstörung soit particulièrement prolifique. Et même si ils ne sont pas non plus le groupe du siècle il n'en demeure pas moins qu'une nouvelle production de leur part n'est jamais à négliger. Un nouvel album des allemands, qui étaient sensés être séparés, attise forcément la curiosité même si on ne s'attend pas fatalement au chef d'œuvre. Et de chef d'œuvre il n'y aura pas. A contrario, nous sommes également loin du désastre. Funkstörung développe une musique électronique savoureuse, cotonneuse, sensuelle et claire comme de l'eau de roche, portée excellemment par de nombreux features comme Jamie Lidell, Jay-Jay Johanson, Anothr, Adi, Taprikk Sweezee et Audego. Que du beau monde. L'album, dès lors, navigue sur des eaux tranquilles et suaves où les relents électro-soul sont le moteur d'une musique parfaitement calibrée. A bien y réfléchir, Funkstörung se complaît dans une musique un peu passe partout, certes bien agencée et séduisante mais qui ne parvient plus à surprendre grand monde. Ne soyons pas trop dur quand même. Ce disque a aussi pas mal de qualités et ne peut raisonnablement pas se retrouver au rang méprisable de ceux que l'on oublie une fois que le dernier morceau s'achève (voire même avant...). Funskstörung est de ces albums de l'entre deux : pas assez bon pour crier au génie, pas assez mauvais pour l'envoyer au pilon. Dans le fonds, cela a toujours été un peu comme ça avec le duo allemands. On a souvent eu l'impression qu'ils ne forçaient pas vraiment leur talent, restant dans le bon goût électronique sans jamais chercher à se démarquer totalement. Cela suffira sans doute pour figurer dans une compilation Nova à passer dans des soirées chics entre coupe de champagne et petits fours. Pour le reste, la postérité, la gloire, le hall of fame, on attendra encore un petit peu. Si ce disque reste tout à fait honorable et classieux on ne doute pas qu'il est en roue libre et dans une optique de séduction du plus grand nombre. Rien de répréhensible en soi mais Funkstörung passe peut-être à côté de quelque chose.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 01-10-2015

A voir également :

http://www.funkstorung.com/

?>