.:.Chronique.:.

Pochette

Moullinex

Elsewhere

[Discotexas/!K7::2015]

|01 Trip Advisor|02 Take a Chance|03 Things We Do|04 Elsewhere|05 Don't You Feel|06 Anxiety|07 Lies Pt.1|08 Lies Pt.2|09 Can't Stop|10 Widening Circle|11 Sing My Heart Asleep|

Luis Clara Gomes y tiens. Ce qu'il fait n'est pas de la dance music. C'est de la musique tout simplement et rien d'autre que cela. Et il préfère que l'on dise que sa musique ne se limite pas qu'au dancefloor mais qu'elle peut s'écouter partout. On ne va pas le contrarier. Enfin bon, quand même, un disque comme Elsewhere est plus proche de ladite dance music que du metal. Tout ça pour dire que celui qui se cache sous le sobriquet de Moullinex veut appartenir à aucune chapelle. Une bonne manière de se démarquer me direz-vous mais une stratégie qui n'est pas toujours efficace. Vaut mieux alors laisser parler la musique. Quoi qu'il en soit on ne sait pas trop si Luis Clara Gomes a pris son pseudo à cause de la marque française. C'est plus que probable. En tout cas, le slogan actuel de la marque lui irait assez bien  : «  le petit électroménager pour toute la cuisine  ». Avec ses moyens Luis Clara Gomes nous invite donc dans une cuisine pour le moins spacieuse et avec toute la décontraction qui sied à son personnage. Une cuisine même à ciel ouvert qui est assez éloigné des standards de la musique électronique et sans doute assez proche d'une french touch à tendance versaillaise. Donc oui, Moullinex (avec deux L pour ne pas confondre) ce n'est pas que pour les dancefloors. C'est une musique qui s'adapte à d'autres environnement. Très souple, très pop, très fraîche même si elle ne se distingue pas beaucoup des autres réalisations du moment. En somme on peut même dire que dans le fonds autant que dans la forme, Elsewhere est assez classique. Mais qui veut dire classique ne veut pas dire anecdotique. Elsewhere a beau être un disque des plus distrayant, il n'est pas pour autant le plus original qui soit. Il reste dans une veine assez policé et dans la bonne moyenne du moment. Ceci dit, on ne peut pas s'empêcher de lui trouver un certain charme. Luis Clara Gomes n'est pas le dernier des imbéciles et il a su rendre Elsewhere séduisant en arrondissant au maximum les angles. Cependant au-delà du bon moment qu'il nous procure, il est loi d'être certain qu'il reste dans les mémoires. Profitons-en avant que le plaisir s'estompe.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 27-05-2015

A voir également :

http://www.moullinex.com/

?>