.:.Chronique.:.

Pochette

Perrey, Jean-Jacques & Chazam, David

ELA

[Freaksville Music::2015]

|01 Electropop Parade|02 28th Paradigm|03 Chronophonie|04 Hectic Joker|05 The Sponge|06 What's Up Duck ?|07 Kid's Corner|08 Cats in the Night|09 Gossipo Perpetuo|10 Indicatif Spatial|

«  Les disques Freaksville rendent heureux  » parait-il. Comment en serait-il autrement quand leur dernière réalisation en date est celle de Jean-Jacques Perrey associé à son ami depuis à peu près vingt ans, David Chazam. Enfin, c'est l'une de ses nombreuses collaborations puisque Jean-Jacques Perrey est un habitué de la chose. On se souvient récemment du Moog Acid avec Luke Vibert ou du Destination Space avec Dana Countryman. Alors, oui, si il doit y avoir quelqu'un qui doit vous rendre heureux c'est sans doute ce bonhomme de 87 ans qui n'a décidément pas envie de raccrocher les gants. Preuve en est ce dernier album, ELA, qui regroupe de nouvelles compositions et des enregistrements lives.

L'association entre Perrey et Chazam ne date donc pas d'hier. Elle a débuté en 1996 après que David Chazam ait lu un article dans le magazine américain REsearch. Perrey y déclarait qu'il aimerait faire des collaborations comme il avait pu faire dans le passé. Le magazine donnant alors l'adresse de Perrey, David Chazam lui envoya une lettre avec une cassette contenant avec quelques uns de ses morceaux. Perrey lui répondit simplement : « Où ? Quand ? Comment ? ». Depuis, les deux hommes se rencontrent régulièrement, ont sorti un disque devenu quasi culte, Eclektronics, et font des concerts un peu partout. En un sens ELA est un peu le résumé de ces vingt années d'une amitié qui ne s'est jamais démentie. Un nouvel album donc qui, comme on l'a vu, regroupe des morceaux inédits, des enregistrements lives, mais aussi de nouvelles versions de morceaux qui se trouvaient déjà sur Eclektronics. La doublette Perrey / Chazam nous remet en mémoire cette musique facétieuse, très réactive, enrichissante, pleine de rebondissements et qui, surtout, ne se prend pas vraiment au sérieux. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'elle soit fantaisiste et secondaire. Bien au contraire, la musique d'un Jean-Jacques Perrey est une comme une science. Une science de la musique électronique qui se veut populaire, inventive, sans à priori et porté vers le burlesque. Encore aujourd'hui Perrey n'a pas encore totalement d'équivalent. Même si David Chazam apparaît comme un très digne héritier, voire un fils spirituel, Perrey reste quasiment intouchable. Pour autant, il ne saurait exister de hiérarchie entre les deux hommes. Ils fonctionnent comme un vrai duo et ils se complètent parfaitement.

ELA est donc un de ces disques rafraîchissant qui ne doit pas faire oublier que la musique électronique sait aussi être ludique et qu'elle se doit de le rester. Et qui d'autre qu'un Jean-Jacques Perrey et un David Chazam pour nous le rappeler ?

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 26-05-2015

A voir également :

http://www.jean-jacquesperrey.com/

http://david.chazam.free.fr/

?>