.:.Chronique.:.

Pochette

Western

Western

[Kshantu::2015]

|01 Stay|02 Music|03 Money|04 Beat|05 Breathe|06 Feel|07 Dive|08 Silent|09 Same Song|

Quand Federico Pellegrini sort de sa tanière, en général, ce n'est pas pour rien. Il suffit de regarder un tant soit peu en arrière pour se rendre compte que l'homme a toujours dans les bons coups (Little Rabbits, French Cowboys, Katerine...) et ce n'est pas maintenant que cela va changer. Aujourd'hui il s'accoquine avec le Western Trio (Jean-Jacques Bécam, Laurent Hilairet et Fabrice L'houtellier) qui, pour le coup devient Western pour un album polymorphe et éclairé. Il est presque vain d'étaler ici les genres qui sont abordés tant ceux-ci se fondent dans l'idée directrice de l'album. Pas totalement électro, pas totalement rock ou encore jazz, Western apporte une science de l'assimilation et de la transformation pour créer un indie-rock malléable mais d'une redoutable efficacité émotionnelle. Pour une fois, on écoute un disque qui regarde devant lui, qui n'a pas besoin de reprendre les leçons du passé pour les recracher telles quelles sur microsillons. En soi, cela n'intéresse pas Western qui suit son propre chemin et son propre instinct. Le groupe développe une musique souple, voyageuse et aux sentiments très diverses. Si on voulait résumer la chose on pourrait dire que Western poursuit une couleur sonore assez homogène mais que, dans le fonds, le groupe ne se refuse pas grand chose et ne se ferme aucune porte. De fait, Western peut se révéler très technique mélange de King Crimson et quelque chose d'approchant des groupes comme Air, mais tout en ne s'interdisant pas des approches plus groovy. Polymorphe, oui, c'est bien le mot et quand on s'engage dans cette voie il n'est pas question de faire preuve d'amateurisme. En cela, Federico Pellgrini est plutôt bien tombé. Le trio de musiciens qui l'accompagne n'est vraiment pas tombé de la dernière pluie. Sur ce premier disque en commun tout y est au cordeau avec cette impression d'aisance et de décontraction qui ne se rencontre que ceux qui savent ce qu'ils font. Western délivre une musique équilibrée et racée mais pas au point d'être totalement sérieuse. Enfin pas au sens où on l'entends généralement. Ce premier disque de Western est sans pression et ne représente pas pour autant une simple récréation. Cet album est l'incarnation d'un rock adulte incarné par des gens qui ne sont plus vraiment au printemps de leur vie mais qui gardent une certaine légèreté et un esprit dépossédé de toute contrainte. Libre comme l'air, Western nous délivre un bien bel album à mettre entre toutes les mains.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 09-05-2015

A voir également :

https://www.facebook.com/westernonthebeat?fref=ts

?>