.:.Chronique.:.

Pochette

Larytta

Jura

[Creaked Records::2015]

|01 Something Good|02 Osama Obama|03 Revolution 10|04 Baby Come Back|05 Love Love Banana|06 Jura|07 Broken Leg Theory|08 Mi Vida|09 All I Do|10 Les Bambous|11 Medication|

Ce qui est bien avec la musique c'est qu'on en a jamais fini d'en faire le tour. Ceux qui prétendent le contraire doivent sûrement avoir de don d'ubiquité. Ce n'est pas possible autrement. En tout cas, chaque jour apporte son lot de nouveautés, de surprises, d'artistes qu'on aurait du découvrir il y a dix ans mais dont on n'apprends l'existence qu'aujourd'hui parce que le temps nous manque. C'est un peu le cas avec Larytta. Ce duo suisse crapahute depuis quasiment dix ans tout en restant fidèle au label Creaked et ce depuis leur première galette. Mais, quand on y regarde de plus près, Larytta ne nous est pas totalement inconnu. Tout du moins l'un des deux membres, Christian Pahud, qui nous aura accompagné ces dernières années avec Honey for Petzi pour le plaisir des grands et des petits. Après des débuts en fanfare (plusieurs disques en 3 ans), le duo a eu un peu de mal à trouver un second souffle, Christian Pahud ne pouvant raisonnablement être partout et, sans doute, aussi pour d'autres raisons. Quoi qu'il en soit, sept années séparent Jura et Difficult Fun, leur précédent opus. En tout cas, cela valait la peine d'attendre. Même si les premières impressions vous donnent l'image d'un album un peu fourre tout, emprunt d'influences multiples et diverses, les deux helvètes ne sont pas sans idées. Album chaleureux, coloré, fun, un peu crâneur sur les bord mais aussi rêveur, il n'est pas sans rappeler l'approche pop d'un Phœnix et de tous ses avatars. Pour autant, Larytta reste un groupe aux tendances électroniques même s'il laisse un peu de place à des instrumentations plus classiques. En gros, Jura est un disque rayonnant pour lequel on peut fondre rapidement et qui nous fait croire, comme Isaac Asimov le suggérait dans une de ses nouvelles, que les robots aussi savent rêver. Rudement intelligent, Jura est une petite pépite pop qui, en faisant plein de détours, sait se rendre séduisant et terriblement dansant. C'est fou ce que l'on peut faire avec quelques machines. Et c'est ce qui étonne toujours dans la musique électronique. Les possibilités restent sans limites si tant est qu'on ait de la suite dans les idées. Force est de constater que Larytta en a et pas qu'un peu.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 22-01-2015

A voir également :

https://www.facebook.com/Laryttamusic/info

?>