.:.Chronique.:.

Pochette

Ez3kiel

Lux

[Ici d'Ailleurs::2014]

|01 Born in Valhalla|02 Anonymous|03 Zero Gravity|04 Dusty|05 Dead in Valhalla|06 Lux|07 Eclipse|08 L'œil du cyclone|09 Never Over|10 Stereochrome|

Ez3kiel a la réputation d'être un groupe exigeant. Exigeant dans le sens où ils n'ont jamais cédé à la facilité, arpentant les sentiers les plus ardus et ne cachant jamais leur volonté de proposer une musique ambitieuse. C'est une constante depuis un peu plus de vingt ans. On peut toujours parler au présent en ce qui les concerne car cela n'a pas vraiment changé. On le constante avec Lux, leur cinquième album studio, qui ne perd rien de ce qui fait la force d'Ez3kiel. Pourtant, il m'aura fallu un peu de temps pour rentrer dedans. Non pas qu'il soit plus compliqué que les autres ou plus difficile d'approche mais il est peut-être moins évident ou moins marquant. Sans doute que l'on s'attendait à quelque chose de plus percutant ou d'éblouissant. Mais, au fur et à mesure, cette impression s'estompera pour disparaître définitivement. Parce que oui, Lux n'est pas un album au rabais qui ferait du remplissage sonore en employant de grosses ficelles. Ez3kiel avance d'un pas assuré, montre toute l'étendue d'une musique qui peut se révéler aussi massive que souple. Elle n'est d'ailleurs pas faites d'un seul bois. Elle est malléable, se tord, se courbe, mute, se transforme mais va toujours vers le but qu'elle s'est fixée. Certes, on pourra trouver que Lux n'est pas un album uniforme mais il ne se disperse pas pour autant. Sans être dans la technicité, Lux occupe l'espace, le maîtrise et nous le décrit avec une grosse dose émotionnelle qui touche à ce qu'on pu faire des groupes comme Mogwai ou Explosions in the Sky. Alors quoi ? Ez3kiel serait-il devenu un groupe de post-rock, délaissant ainsi la frange down-tempo dans laquelle on les range généralement (ce qui était pour le moins réducteur à leur encontre) ? En tout cas la rencontre avec un groupe comme Hint a sans doute été un tournant pour Ez3kiel et non pas qu'une étape dans le parcours d'un groupe qui a toujours monté en puissance. Mais la puissance n'est pas tout et n'a jamais été le leitmotiv des tourangeaux. On le sait, c'est plus complexe et tortueux que cela. Lux nous montre une fois de plus qu'Ez3kiel n'est pas un groupe lisse, qu'il est plein de ressources et que même si il n'y a pas véritablement de grosse révolution chez eux, on ne peut qu'apprécier cette recherche obsessionnelle de la perfection et de l'émotion forte.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 02-12-2014

A voir également :

http://www.ez3kiel.com/

?>