.:.Chronique.:.

Pochette

Great Sabatini, The

Dog Years

[Solar Flare Records::2014]

|01 The Royal We|02 Guest of Honor|03 Nursing Home|04 Periwinkle War Hammer|05 Reach|06 Akela|07 Munera|08 Pitchfork Pete|09 Ditch Diggers Unlimited|10 Life During Wartime|

Il y a des groupes comme ça qui, quand ils se mettent à découvert, ne font pas les choses à moitié. Ainsi avec les canadiens de The Great Sabatini c'est du tout ou rien. Et, en l'occurrence, pour ce nouvel opus nous sommes plutôt dans la première option. Tant mieux, me direz vous et heureusement parce que pour un groupe qui arbore fièrement son identité sludge il aurait été dommage de passer un peu à côté de son sujet. The Great Sabatini ne joue certes pas de finesse ou ne se ne complet pas dans une écriture de chansons particulièrement ciselées. Non, Dog Years se distingue plus par son impact que par sa capacité à arrondir les angles. D'ailleurs, le contraire eut été étonnant. Donc oui, ce nouvel album va vite, il est sale, sans nuances ou presque et malgré quelques intermèdes où un ange semble passer dans le bayou canadien, Dog Years incarne bien la musique d'un groupe de sale gosses hargneux mais qui n'est pas non d'une bêtise abyssale et sans intelligence. Malgré les apparences, The Great Sabatini sont plus futés qu'on ne le pense. Les morceaux sont solides et montrent également qu'ils sont capables de jouer autre chose qu'un sludge à la petite semaine. Life During Wartime, morceau magnifiquement émotif et à fleur de peau, est là pour en témoigner. Entre la libération d'une énergie jouissive, le groupe nous propose quand même d'aller un peu plus loin et de se rapprocher d'une formation comme Amenra. Certes, le chemin est encore long pour qu'ils atteignent l'excellence du groupe belge mais les ingrédients sont là et ils se montrent suffisamment séduisant pour qu'on en déduise que The Great Sabatini n'est pas un groupe de décérébrés. D'ailleurs, la totalité de Dog Years en atteste et pas qu'un peu. Percutant, allant tout de suite à l'essentiel sans passer par des subterfuges grotesques, The Great Sabatini est de ces groupes qui, d'album en album, continuent de gagner des points. Avec Dog Years, les canadiens engrangent et sont en train de forcer le respect. Plus qu'encourageant, donc.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 21-10-2014

A voir également :

http://www.thegreatsabatini.com/

?>