.:.Chronique.:.

Pochette

Unkle

Never, never, land

[AZ / Universal::2003]

|01 Back and forth|02 Eye for an eye|03 In a state|04 Safe in mind (please get this gun from out my face)|05 I need something stronger|06 What are you to me ?|07 Panic attack|08 Invasion|09 Reign|10 Glow|11 Inside|

Bon, autant le dire tout de suite : je suis assez novice en matière de musiques électros, et Unkle était un groupe totalement inconnu pour moi avant que cet album ne me tombe entre les mains. Je ne parlerai donc ni du départ de DJ Shadow, ni du précédent album, « Psyence Fiction ». Ce n’est pas non plus la pochette, assez inquiétante, qui m’a attirée, mais plutôt la belle brochette de guests : on peut citer dans le désordre Jarvis Cocker (Pulp), Brian Eno (Roxy Music), Josh Homme (Queens of Stone Age), Ian Brown (Stone Roses), 3D (Massive Attack).

Le résultat de ce mix détonnant est un album aux multiples facettes, nous plongeant dans un univers futuriste, dont le décor est fondé sur des beats house et enrichi de toute une flopée d’instruments électriques ou acoustiques. Hormis « back and forth », qui pose un bref texte parlé sur un fond de musique minimaliste, tous les titres de cet album sont chantés, présentant ainsi un format plus accessible pour un public non averti.

note : 7

par Claire, chronique publiée le 03-11-2003

p.s. : L'album semble avoir plusieurs pochettes : sur le mien, c'est la même image, mais cadrée différemment

A voir également :

http://www.unkle77.com

http://www.unkle.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur

?>