.:.Chronique.:.

Pochette

Captain Mantell

Ground Lift

[Hypotron / IRMA::2011]

|01 We Need a Fix|02 Why I'm Dead|03 The Wind of Something New|04 Mr.B|05 Yesterday (Like the Beatles Say)|06 Just for Us|07 Simple Entertainment|08 Before We Perish|09 My Personal End of the World|10 Yeah Nothing|11 Plutonium Love|12 Foresteria (Venice Istanbul)|13 Maybe It's You|

Le trio italien a beau être fan de science fiction (non, ce n'est pas une tare!) et se montrer tout à fait sympathique, cela ne suffit pas toujours à vous retourner le cerveau. Enfin, musicalement parlant. En tout cas, on ne m'aura pas comme ça. Captain Mantell pourra bien se montrer sautillant, mettre en avant un synthé fou et largement sous tension, le groupe a un côté un peu pénible à la Shaka Ponk, dans le sens où ils en font peut-être un peu trop pour un résultat pas toujours concluant. On peine à trouver un morceau qui puisse sortir de la mêlée. C'est peine perdu. En soi, il n'y a pas de mauvais morceaux mais il n'y a pas non plus de grandes performances malgré une énergie indéniable dégagée par les italiens. Ils ont le droit d'y croire comme on peut estimer qu'ils sont un peu trop dans la norme et faussement originaux. A vrai dire, leur tresser des lauriers serait complètement incompréhensible si on considère qu'il n'y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. Ils pourront toujours avoir une attitude rock'n'rollesque que ça ne changera rien. Quand on écoute bien, Ground Lift est d'un classicisme effarant et ne fait que remettre sur le tapis des formules qu'on nous a déjà servi jusqu'à l'overdose. A quoi bon insister dès lors ? On aura quand même fait l'effort d'écouter Ground Lift plusieurs fois (masochisme?) pour être sur de ne pas se tromper. Et à chaque fois, le même constat : l'ennui. Un comble pour un groupe qui n'a de cesse de montrer tout au long du disque ses biscoteaux...

note : 5

par Fabien, chronique publiée le 07-07-2014

A voir également :

http://www.captainmantell.com

?>